MERS EL KEBIR – FORUM !


BANNIERE A METTRE SUR VOTRE SITE WEB

kebir.gif

merselkebirjuillet1940.jpg

Bonjour à tous, et bienvenue sur ce blog !

Mers el kebirJ’ai bien envie de faire découvrir, l’histoire du drame de Mers El Kebir Mers el kebir(3 et 6 juillet 1940), qui fût fatal à mon grand père, Victor Le Borgne, ainsi qu’à de très nombreux autres jeunes Français.  Bizarrement, l’état Français cache le souvenir de cette affaire.  Plus grave, le cimetière des Français massacrés ce jour là, a été saccagé en 2005 et personne n’en parle ! C’est une sorte de cyber-hommage que je rends à mon grand père, ainsi qu’aux 1299 autres jeunes marins massacrés par nos (anciens) alliés, les anglais ! Une question se pose donc : Qui sont les vrais responsables de cette tragédie de Mers El Kebir ?

  • Les Allemands nous ayant vaincu et initiant l’histoire du drame ?
  • Les Français trop fiers pour transférer/isoler/saborder leurs navires de guerre, promettant seulement par Darlan de ne jamais laisser notre marine « la Royale » aux mains des Allemands ?
  • Les Anglais ayant été jusque là nos partenaires d’exercices et de combats ayant reçu l’ordre de Winston Churchill de bombarder notre flotte malgré les désaccords de ses amiraux ?

(rdv au forum – commentaires en bas)

J’ai réuni beaucoup de photos (rdv dans les répertoires) je vous les soumets, n’hésitez pas à m’envoyer des photos inédites et je vais tenter de vous expliquer ce qui s’est passé . . . à quel point c’est un drame ! Ce site a un but précis, faire connaître ce drame au plus grand nombre (surtout aux nouvelles générations) et prolonger le souvenir.

*************************************************************************

merselkebir.jpgPour recadrer vite fait : Nous sommes le fin juin 1940. sanstitre4.jpgFace aux hordes nazies, la France est « à genou » elle a demandé l’armistice ! Les alliés Anglais nourrissent les plus grandes craintes face à la formidable force navale Française qui pourrait passer du côté obscure, du côté fasciste ! Hitler ayant la main basse sur notre terre, Winston Churchill ordonne aux Français de neutraliser leurs navires de guerre, « La Royale » Française compte encore beaucoup de navires puissants hors de ses propres ports!

Mers el kebirMers el kebirMers el kebirMers el kebirMers el kebirMers el kebir

menace4.jpgp3b.jpgMer El Kébir est une ville d’Algérie, proche d’Oran et port militarisé par la France.

Là nous avions les croiseurs de bataille : Dunkerque et Strasbourg (des monstres!), des cuirassés Le Bretagne et Le Provence, un porte hydravions, 6 contre-torpilleurs juillet 1940, vers 7 h 00 du matin une escadre anglaise se présente devant Mers El-Kébir, les marins Français les connaissent très bien, ils ont fait ensemble de nombreux exercices. Les marins Français les saluent, pensant que les Anglais viennent les chercher pour poursuivre le combat. L’amiral Français Gensoul, refuse de dialoguer avec ces homologues Anglais. Ils est stupéfait de voir une barge venir lui remettre, un ultimatum, lui enjoignant de se soumettre.

Après une série de pourparlers et devant le refus des responsables français, l’escadre anglaise ouvre le feu à 16 h 56 sur les navires français coincés dans la rade, dos aux anglais.

 Nos alliés nous massacrent ! 

(quand j’écris « alliés » c’est dans l’esprit, chronologiquement le gouvernement de collaboration de Pétain étant en place, les Anglais ne sont plus les alliés de la France)

merselkebir1940ledrame21.jpg1300 marins français sont tuésmerselkebir1940ledrame41.jpg

dont mon grand père : Victor Le Borgne, fusilier marin à bord et menuisier dans le civil , laissant seules, une jeune femme et leurs 3 petites. Parfois ma mère rêve encore, à cet homme qui ouvrira la porte de sa chambre, en lui disant : « c’est papa » . . . elle n’avait que 2 ans, elle est au centre de la photo ci-dessous.

merselkebirannemarieleborgne.jpgmerselkebirlestroissoeurs.jpgmerelkebirvictorleborgne.jpg

(Les voici réunis pour toujours)

merselkebirledrameducombat12.jpgmerselkebirledrameducombat15.jpgLe drame du cuirassé Bretagne : les 1ères salves d’obus de 380mm, sont tombées sur la partie arrière du cuirassé, tuant près de 350 marins. Les dégâts étaient énormes et promettaient d’être gigantesques car les obus avaient éventré le pont arrière et par incidence les soutes à munitions se trouvaient éventrées et menaçantes. Un nouvel obus anglais, au même endroit et il s’en serait suivi une explosion titanesque, pulvérisant le cuirassé Bretagne, mais aussi les bâtiments d’à côté. Le commandant du cuirassé Bretagne à (juste après les premiers impacts d’obus) ordonné « logiquement » la fermeture immédiate des cloisons étanches et la mise en route des moteurs, pour dégager le cuirassé de la digue et éviter une catastrophe en chaine. merselkebirledrameducombat19.jpgInutile de préciser, que les 640 autres marins (qui n’étaient pas dans l’enfer sur le pont) se sont vu mourir, prisonniers dans le cuirassé. Beaucoup sont mort noyés dans les minutes d’avancée du Bretagne dans la rade, mais certains sont mort plusieurs heures après, ayant donnés signe de vie et criant frappant la cuirasse du Bretagne déjà retourné ... merselkebir1940ledrame13.jpgLe Strasbourg, puissamment armé réussit à s’extirper, puis à passer les champs de mines larguées par les avions anglais, il ouvra le feu sur les navires anglais qui fuyaient déjà les lieux de leur massacre … Beaucoup de navire français furent touchés, vous trouverez dans les bons répertoires des images d’époque qui vous montreront l’importance de l’attaque (sur le Mogador, le Dunkerque etc). L’état Français a enterré ses marins en grande pompes, a même fait des films de propagande (avec une voix Vichiste) contre lecimetiereen2005.jpgs anglais, mais n’a jamais reconnu l’erreur qui a coûté la vie à tant de jeunes hommes innocents, se cachant derrière la promesse de Darlan, que les navire Français ne passeraient jamais dans les mains Allemandes. Ce drame aussi cruel soit il, a prouvé au Américains (jusque là septiques) que l’Angleterre ne lâcherait rien et par incidence, ce drame a déclenché l’entrée en guerre des USA aux côtés des alliés; je veux dire par là, que les américains ont reconnu l’Angleterre comme dernier rempart et ont décider de s’engager et de fournir des armes aux Alliés. Nous connaissons tous l’importance de cette aide qui a permis de faire basculer le court de la guerre. Autre chose, le cimetière de Mers El Kébir est resté propre et entretenu de 1940 jusqu’en 2005, puis il fût totalement dévasté par des vandales et personne n’a bougé, l’état a payé de nouvelles stèles d’arase carrées (en lieu et place des croix Chrétiennes) et n’a plus de mémoire à ce regrettable sujet ! Mais nous avons un devoir de mémoire ! Même si les générations futures ne s’intéressent pas à ça,

  • Les responsables Français qui saluaient leurs homologues Anglais à leur arrivée sur Mers El Kebir, auraient pu et du, faire d’autres choix que de refuser (purement et simplement) les offres des Anglais se retrouvant seuls et ainsi prouver la suite de leur engagement dans le combat contre le fascisme. Ils étaient conscients que Hitler n’avait tenu aucune de ses promesse par le passé et les accords de l’armistice étaient ambigus. Adolphe Hitler aurait assurément eu besoin de notre puissante flotte de guerre et ne se serait pas formalisé de revenir sur les engagements pris. Surtout lors de son plan d’invasion de l’Angleterre (Opération Otarie).
  • Winston Churchill a ignoré les avis de ses amiraux (qui ont fait bon nombre d’exercices aux côtés des Français) et a préféré « saigner » que de convaincre. Avait il le choix ? La réponse est oui, mais l’urgence était là. C’est l’urgence qui est le premier déclencheur de ce drame.

nicolaslegoffic.jpgJ’ai créé ce blog hommage, pour honorer la disparitions de nos marins innocents, pour rappeler la douleur des familles depuis plus de 71 ans, pour expliquer ce qui c’est passé au plus grand nombre, surtout aux nouvelles générations. Je ne suis pas historien, j’ai déjà commis (et je commettrai encore) des erreurs historiques, chronologiques sur ce blog, mais j’avance, je corrige et me corrige, surtout j’apprends. Mon message est un message de paix et de devoir de mémoire. Il n’est pas question de laisser entrer ici des propos d’anglophobie gratuite ou d’extrémisme d’aucune sorte.

  • Ceux qui veulent participer à ma quête de partage, en m’envoyant des photos, des documents sont les bienvenus
  • Ceux qui par leur connaissance des tenants et aboutissants de ce drame, peuvent m’aider à améliorer ce blog, sont les bienvenus
  • Ceux qui découvrent ce drame (les jeunes) et qui sont interpellés, sont très importants et sont plus que bienvenus
  • Mais les donneurs de leçons, les convaincus que les Anglais (en général) sont des (….), que ceux-là passent leur chemin.
  • JE N’ADMETTRAI PLUS AUCUN DISCOURS BRUTAL OU EXTRÉMISTE : Ceci pour préserver l’esprit du blog hommage.

Bonne visite à tous et encore merci pour vos témoignages de sympathie, ce blog, qui compte chaque mois près de 1500 visites, perdure grâce à vous.

Nicolas

merselkebir03juillet1940.jpg

Accès au forum de MERS EL KEBIR

webmasterlivredorfeuilletes25.gifmarin0031.giflivrepersonnage002.gif

emoticoneMettez le lien de ce blog sur votre site webemoticone

ACCES AUX DIFFERENTES VIDEOS SUR MERS EL KEBIR

 MERS EL KEBIR - FORUM ! dans EXPLICATIONS Mers-el-kebir-1-150x122Mers-el-kebir-2-150x121 dans EXPLICATIONSMers-el-kebir-3-150x121Mers-el-kebir-4-150x121

Pour la mémoire … Merci

Accès au forum de MERS EL KEBIR

 

258 commentaires à “MERS EL KEBIR – FORUM !”


1 2 3 6
  1. 0 FLOC'H Jean-Yves 23 déc 2009 à 16:02

    Merci pour ce blog où chacun(e) peut s’exprimer sur ce drame que l’on cherche à faire oublier : Je suis le fils aîné de Jean- François FLOC’H du Kernic en PLOUNEVEZ-LOCHRIST (Nord Finistère) .
    Mon père (quartier-maître canonnier) était à bord du Cuirassé BRETAGNE au moment de l’attaque anglaise : il en réchappa de justesse car il était sur la passerelle de commandement et il réussit à plonger , blessé à la cuisse il attendra les secours plus de 2 heures dans l’eau .
    Il m’a parlé seulement 2 fois de ce drame et avec tant de « douleur en lui  » que je l’ai ressenti et je m’en souviendrais toujours : survivre à cela est terrible quand on a entendu ses copains du pays , appeler leur mère sachant qu’ils allaient mourir coincés , et qu’ensuite mon père a rendu visite à chacune de leurs familles !

    J’en resterais là avec mon témoignage … car mon père vécut ensuite le Sabordage de la Flotte en 42 … et il fut blessé en Août 44 à la Libération de la Bretagne .
    Il est décédé à l’âge de 49 ans , en 1969 .

    PS : J’ai élaboré récemment un photorécit sur Mers-el-Kébir (à titre privé) pour expliquer ce drame à tous les descendants , afin qu’ils sachent et qu’ils n’oublient pas !.

  2. 1 ZAPATA RICHARD 4 déc 2009 à 11:40

    Bonjour,
    Je possède quelques photos du drame de Mers el Kebir que détenait mon père. Si vous le souhaitez je peux les scanner et vous les faire parvenir.
    Dans l’attente d’une réponse de votre part, bien cordialement.
    Richard ZAPATA

  3. 2 PONCET 21 nov 2009 à 15:36

    Mon pere etait Officier en second sur la TORNADE à ORAN LES UNITES
    legeres suivirent le STRASBOURG qui engagerent les Anglais au large on ne parle jamais de cette episode.ordres leur fut donnes de revenir sur ORAN. Il etait l’heure de diner le maitre d’hotel apportta sur la passerelle
    une assiette ANGLAISE avec à la mayonnaise la mention : »la vitoire de la TORNADE » on pense à FABRICE à WATERLOO.
    J’ ai ete aux EAR en 1952 AVEC UN FILS DU Cdt LE PIVIN.
    Mon pere recidiva le 8/11/42
    IL quitta la MARINE EN fevrier 1966 IL ETAIT VAE ET MAJOR GENERAL DES ARMEES.J’ecris une monographie sur lui
    tout temoignages m’interresse
    MARC PONCET
    0664451269
    marc.poncet@numericable.fr

  4. 3 karous 3 nov 2009 à 23:11

    bonsoir Mers el-Kébir,c’est la faute de la perfide Albion n’oubliez pas Fachoda et la république française minés par la franc-maçonnerie et ses parlementaires véreux qui on trahis la france!Le maréchal Pétain lui a été élus par l’asemblée qui c’était rasemblé au casino de vichy!Cette guerre était une guerre voulus par les gouvernement mondiaux pour ensuite imposé leur nouvel ordre mondial,c’est tout lui le peuple est trop naïf…..Mais que se qui ont combatu du coté de de gaulles ou des forces de l’axe ou de vichy repose en paix!La guerre est inhumaine
    Quel triste épouvantail !
    N’écoutons plus la haine
    Exaltons le travail
    Et gardons confiance
    Dans un nouveau destin
    Car Pétain, c’est la France,
    La France, c’est Pétain !

  5. 4 HOUDER Nicole 25 oct 2009 à 13:56

    il a évoqué cette tragédie en parlant de son meilleur copain, IGEL, un lorrain comme lui, mort ce jour là : ce commentaire est paru le lendemain dans la presse et c’est ainsi que la famille IGEL a appris officiellement la mort de leur fils et frère : la vieille maman de 90 ans attendait toujours le retour de son fils « disparu ».
    Honneur à ces marins , les survivants ont souffert mille morts et ne pouvaient évoquer ces souvenirs !
    NICOLE HOUDER

  6. 5 HOUDER Nicole 25 oct 2009 à 13:50

    Bonjour, je viens de lire les commentaires et témoignages de parents de marins victimes de cette tragédie : mon père LEON HOUDER a été muté le 1 er juillet du MOGADOR sur le STRASBOURG, ce qui lui a probanlement sauvé la vie. Il est décédé en 1980 mais j’ai toujrours entendu parlé de cette tragédie qu’il évoquait les larmes aux yeux.
    A l’occasion d’une émission sur le sujet à « au delà de l’écran », l

  7. 6 merselkebir 27 sept 2009 à 20:33

    Bonsoir DOMBREVAL
    j’ai retrouvé trace de votre grand père ici (avec même son matricule)
    ***********************************************
    http://www.ledrame-merselkebir.fr
    ***********************************************
    je regrette que vous n’ayez pas laissé votre adresse email, j’espère que vous repasserez par ici pour en prendre connaissance
    PS : ma famille aussi est du Trégor :)
    Nicolas

  8. 7 dombreval 27 sept 2009 à 14:13

    Je voudrai simplement vous dire que dans ce drame il n’y avait pas uniquement que des soldats issus de famille ayant fait « les grandes écoles » de Paris mais un commandant (du nom de Le Bail) ayant passé sa jeunesse dans la boue de la France profonde, au fin fond du Trégor, dans un coin reculé entre vaches et cochons.
    Cet homme était mon grand père.

  9. 8 Claude Guidot 25 août 2009 à 16:53

    M’interressant à l’histoire de cette tragédie, je viens de lire :
     » MERS EL-KEBIR  » juillet 1940 écri par Dominique Lormier paru chez « Calman-Lévy » en 2007. Cet ouvrage est complet et tout à fait édifiant sur les imbécilités de la marine fraçaise qui ont conduit à ce massacre.

  10. 9 Marchand Andréa 23 août 2009 à 21:23

    J’aurais souhaité savoir ou me procurer le livre de M André Jaffré j’y étais.Avec mes remerciements

  11. 10 merselkebir 18 juin 2009 à 20:39

    Bonsoir M.Maurice
    j’ai trouvé trace de votre papa ici
    ************************************************
    http://www.ledrame-merselkebir.fr
    ************************************************
    Ce n’est pas grand chose mais vous serez certainement touché d’y trouver diverses informations.
    Nicolas

  12. 11 MAURICE lionel 18 juin 2009 à 14:56

    bonjour a tous
    je suis le fils d’un marin tué sur le cuirasse « Bretagne » je voudrais savoir s’il existe un film en DVD sur cette tragédie de 1940
    on en voit bcp sur la guerre 39/40 mais jamais sur ce massacre

    merci pour votre reponse

  13. 12 Aydan 5 juin 2009 à 16:24

    Merci pour ce site si bien documenté . Mon père simple marin sur le Dunkerque fut un  » rescapé  » de cet enfer dont il ne parlait pratiquement jamais …. sauf pour citer des sanglots dans la voix les noms de ses camarades qui se jetaient dans la mer en feu pour  » échapper  » aux bombes . Le seul point positf de cet évènement : mon père à épousé la fille des Oranais qui l’ont recueillis ! Merci encore de perpétuer la mémoire de ces héros malgré eux .

  14. 13 Maurice 12 avr 2009 à 22:38

    Bravo pour votre blog qui évoque la mémoire oublié des marins Français, victime de leur allié de la veille.
    Une erreur toutefois.
    Le bâtiment en photo qui brûle, n’est pas un navire français agressé par la Royale Navy, mais le cuirassé de poche allemand Von Graf Spee qui se saborde au lrage de Montévidéo en 1939.

  15. 14 Victor M 12 mar 2009 à 2:56

    Bonsoir,
    j’ai lu avec émotion les mots de personnes ayant des parents disparus ce 3 juillet. J’ai 24 ans et aucune famille dans l’armée ou la marine à cette époque,
    mais j’ai été passionné très tôt par les évènements qui ont façonnés le monde d’aujourd’hui et j’ai pris connaissance de cet épisode tragique en lisant à 19 ans « Les grandes batailles de la seconde guerre mondiale » de Jean Jacques Antier.
    J’assume à peine d’être assez patriote et je pense avoir pris, pendant un moment, la défaite de 40 trop à coeur.
    Mais ce n’était rien au regard de la rage que j’ai ressentie en découvrant les détails de ce qui c’est passé le 3 juillet 40 à Mers El Kébir.
    D’autant plus énervé de m’apercevoir qu’il a fallut s’entêter pour s’informer sur des évènement d’une telle importance, j’imagine qu’en pleine construction de l’Europe (où j’ai encore moins envie de voir l’anglais du coup) on va éviter les grandes cérémonies.
    Mes potes savent même pas où ça se trouvent on le cite à peine en terminale en traitant la seconde guerre mondiale sans seulement préciser que seule l’armée fut vaincue, notre marine a subi jusqu’à se saborder en étant dans l’intervalle le cul entre deux chaises mais certain que la flotte sera française ou ne sera pas.
    J’aimerais simplement ne plus lire d’amalgames entre la marine et le commandement central (phrases du type: »des chefs trop collabos ou trop vichystes… »), de tout temps celle-ci a eu une certaine autonomie à l’égard du pouvoir tant son poids dans l’arsenal stratégique d’une nation comme la France est important.
    J’ose à peine imaginer ce que les amiraux et notamment ceux présents à Mers El Kébir auraient donné pour pouvoir combattre un ennemi identifié et non pas se défendre des coups d’anciens alliés aux aboies et se méfier de l’appétit du vainqueur sur terre et des airs.
    J’ai lu que les anglais ne voulaient prendre aucun risque, mais en menaçant les bâtiments éloignés de la métropole ils ont provoqués leur retour excitant la convoitise des allemands.
    Le bilan de Toulon n’en fut que plus lourd et le risque pour les anglais de voir des navires français renforcer la marine de l’axe plus grand, même si preuve leur fut donc faite que la France ne livre à personne ses navires.
    Et j’ai un peu honte de le dire mais la seule chose qui m’a apaisé suite à ce coup de hache porté à la France, pour reprendre maladroitement la réaction du Général De Gaulle, c’est la défaite ( le mot est faible ) subie par l’Angleterre face à l’Allemagne peu après, lorsque le Hood navire amiral et fleuron de la flotte britannique, acteur de l’infamie de Mers El Kebir , fut pulvérisé par le Bismarck.
    Il est douloureux que la revanche sortit d’une tourelle de 381 allemande mais j’avais la bave aux lèvres en lisant le récit.
    Je l’ai ressenti comme une juste punition d’une erreur stratégique que les Anglais eux-même pour beaucoup dans la Royal Navy, n’assumaient pas.
    L’amiral North initialement commandant de l’escadre H basée à Gibraltar aurait refusé d’éxécuter l’opération Catapult ordonnée à contre coeur par le premier lord de la flotte l’amiral Pound, sous pression de ce vieux buffle imbibé de Churchill.
    Il ont alors rappelé un amiral en disgrâce, limogé en 39 pour avoir échoué son cuirassé, le tristement célèbre pour les cultivateurs de cette mémoire  » Somerville ».
    Corrigez moi si je me trompe mais en arriver la c’est avouer mal agir en conscience, avec les conséquences que l’on sait.
    Aujourd’hui, c’est très bizarre, après avoir voyagé et un peu lu, je hais les anglais mais je les adore.

  16. 15 Sophie L. 27 fév 2009 à 14:48

    Bonjour,

    C’est avec beaucoup d’intérêt que j’ai consulté votre site dédié à cette tragédie. J’ai vu sur Internet qu’il existe un film de 1979 sobrement intitulé Mers el Kébir. Savez-vous où je pourrais me le procurer?
    http://www.imdb.com/title/tt0366769/

    Cordialement

  17. 16 jos 5 nov 2008 à 13:03

    bonjour, je lis avec émotion vos différentes conversations, vous dialoguez souvent entre décendants de militaires ayant participé à cette bataille de mers-el-kébir, je suis né à Mer-el-Kébir le 10/01/40, et je me souviens des bombardements et de ce que mes frères et soeur m’ont rapporté. il existe une chanson en homage à ces marins décédés, je ne me souviens plus beaucoup des paroles, mais ma soeur ( décédée) la chantait très bien et me tirait les larmes à chaque fois. Il se disait que les marins coulés au port même, se tenait entre eux, c’était une bien triste époque

  18. 17 PEGLION Philippe 17 oct 2008 à 16:52

    Bonjour,

    Mon Père « Florentin » était sur le Strasbourg, il est toujours de ce monde.
    Toute mon enfance j’ai entendu mon Père parler de la « trahison » des anglais et des hommes politiques de l’époque.
    A 87 ans, il est encore traumatisé par ce massacre gratuis et la non reconnaissance de tous ces jeunes marins morts pour rien et que l’histoire n’ose même plus parler (sauf en désinformantion) et encore moins de leurs rendrent un hommage digne d’un pays comme la France Cordialement

  19. 18 BOUSQUET 18 sept 2008 à 20:41

    Bonsoir,

    Ce message est destiné à Thierry JOUANIN qui est intervenu il y a quelques mois dans ce forum.

    Je m’intéresse à l »affaire » de Mers el kébir » et serait heureux de savoir si les photos dont il parle ont été publiées dans un document quelconque.

    De plus, son grand père, Georges, a toutes les chance d’être un cousin germain de ma mère, née LEVEQUE, qui m’en a souvent parlé.

    Merci de votre réponse,

    Gérard BOUSQUET

  20. 19 Keromnés 16 juil 2008 à 10:45

    Bonjour

    Je vous indique deux livres

    Vérités interdites
    MERS EL-KEBIR
    juillet 1940

    de Yves Rochas
    aux éditions de l’officine

    et le dernier livre de Martial le Hir qui vient de sortir à MARINE édition

    Mer el-Kébir et Catapulte
    les marins de l’oubli

    cette nouvelle édition est riche d’ enseignements et de témoignages trés émouvants

    Bonne lecture

    ce que je cherche c’ est une reconnaissance et le respect pour tout ces disparus.

    le 3 juillet je suis allée à la comémoration de Toulon au monument de la pointe nègre.

    Christine B

  21. 20 Guancavilca 5 mai 2008 à 15:56

    Paix éternelles aux marins français tombés sous le déluge de feu de ces prétendus alliés!
    En dépit des érreurs des uns ou des autres, la flotte française, basée si loin de la Métropole , ne pouvait pas être considérée comme étant une source de danger immédiat pour les Anglais. Ces bâtiments auraient même pu servir dans le combat contre le 3ème Reich. Les Anglais n’ont voulu prendre aucun risque?
    Que leur pragmatisme les étouffe!

  22. 21 Eric 29 avr 2008 à 12:59

    Dominique Venner donne un autre éclairage de cette histoire dans son livre :
    « De Gaulle la grandeur et le néant »
    éditions du Rocher

    Pour ceux qui ont la chance de le trouver

  23. 22 OBERLE J.Michel 16 avr 2008 à 20:42

    Concernant la première attaque (3 juillet) il me semble n’y avoir qu’un seul responsable.
    Il s’agit de Gensoul, lequel œuvrait en mauvais fonctionnaire qu’il était.
    Cette attaque était à prévoir donc le rôle de Gensoul était d’agir en fonction de l’hypothèse et non de rester passif.
    Il n’a rien fait laissant aux Anglais le soin de miner la rade et aux avions d’observer la flotte.
    Si Collinet a put sortir le Strasbourg du piège c’est bien qu’il a agit en fonction du pire à prévoir. Lorsque celui ci est arrivé, Collinet était prêt (dans la limite de son rôle dans l’escadre) mais pas Gensoul.
    Pourquoi est t’il resté à quai jusqu’au moment irréversible?
    Ne pouvait’ il pas se mettre en position de combat et faire décoller les avions de reconnaissance pour prévoir l’ouverture du feu en restant dans l’hypothèse d’une confrontation possible?
    Le 3 juillet en va de la responsabilité de Gensoul et le 6 juillet de l’atavique perfidie Anglo-saxonne.
    J.Michel

  24. 23 Keromnés 2 avr 2008 à 6:58

    Bonjour
    Dans le magazine d’histoire maritime, »NAVIRES et HISTOIRE » N°46
    il y a un article sur la Marine Française dans la tourmente Mai/juin1940
    bien fourni
    CHRISTINE K

  25. 24 philippe Marsan 19 mar 2008 à 16:45

    Né en 1950, je n’ai pas connu cette guerre, mon grand père et mon père étaient anciens combattants des deux guerres mondiales. Au fil des récits dans la famille, nous les enfants, les petits enfants on apprenait « des choses ». Et puis, il y avait aussi un cousin qui perdit la vie dans la marine au large de Safi lors du débarquement de 1942 en Afrique du Nord. Au lycée, on étudiait les guerres mondiales, c’était comme on dit dans le programme de l’histoire. Et ce drame terrible qui se passa en juillet 1940, j’en ai entendu très peu ou pratiquement pas parlé. C’est en cherchant sur internet les évènements concernant la deuxième guerre mondiale, que je suis arrivé sur le site. Intéressé aussi par la radio avec les appels diffusés au delà des ondes, car je me passionne pour les anciens récepteurs à la radio ancienne, son histoire; il y eut aussi un émetteur près de Bordeaux, à Croix d’ Hins, le Poste Lafayette dont l’armée allemande et la « kriegs marine  » s’étaient emparés; ces bâtiments furent détruits par l’ennemi avec les antennes en 1944.
    Connaissez vous peut être cette émission « droit d’inventaire » qui passe régulièrement à la télévision et qui évoque certains évènements de la deuxième guerre mondiale…

  26. 25 jouanin 13 mar 2008 à 17:56

    Bonjour,

    Je viens de découvrir votre site, un passionné, Yannick IFFINGER (m’a donné le lien).
    Mon Grand-père Georges JOUANIN était affecté en tant qu’officier ASM sur La Provence lors de l’attaque de Mers El Kébir.
    Je possède un album photos d’époques prisent lors de l’attaque.
    Je m’aperçois qu’à l’époque la situation était loin d’être claire dans l’esprit des gens et que même à notre époque la situation semble confuse et absurde.
    Mon père et moi même avons fait une carrière dans la Marine, j’y suis encore et je m’étonne que beaucoup de Marins de ma génération ne connaissent pas du tout cette histoire dramatique de notre Marine. Voudrait-on oublier ces mauvais souvenirs ?
    En Oubliant notre histoire ne mettons nous pas en danger notre avenir ?

    Je pense que beaucoup de descendants des acteurs de cette tragédie ne veulent pas que ce petit bout d’histoire ne disparaisse à jamais.
    Comment les Anglais d’aujourd’hui réagissent vis à vis de cette histoire peu reluisante pour leur peuple ?

    Merci pour votre contribution

    Thierry JOUANIN

  27. 26 louason 11 fév 2008 à 21:35

    bonjour Nicolas. Mon père agé de 88 ans était sur le Strasbourg et je suis contente d’avoir trouvé ton site pour le lui montrer. Si tu désires lui parler, je te donne son tel: 0553500390. Je voulais dire à Monsieur Ghemard, que son message est beaucoup trop long, je ne l’ai meme pas lu jusqu’au bout. Ce n’est pas ainsi que les jeunes seront incités à lire les commentaires de chacun, et à apprendre ce qui s’est passé ce jour là, car la majorité n’ont malheureusement jamais entendu parler de cet épisode dramatique de l’histoire. cordialement Christiane louason

  28. 27 Orthographe 2 fév 2008 à 19:03

    « En grandes pompes » au pluriel se rélère à des chaussures pointure 46 au minimum. « En grande pompe », quand on parle d’une cérémonie grandiose, doit se mettre au singulier.
    Cordialement.

  29. 28 Keromnés 8 déc 2007 à 10:05

    Christine Bedenne

    Bonjour à tous.
    Je suis allée m’instruire sur l’histoire des Forces Navales Françaises libres.
    Bien sur que la guerre ce n’est pas que Mers El Kébir .
    Mais la phrase de Jacques Ghémard:
     » Trouver une raison honorable à ces morts », me choque.
    Non, vraiment non, ce n’est pas ma démarche.
    Au-delà du devoir de mémoire et de la connaissance des faits,ce qui me pose problême, c’est cette phrase:
     » Porté disparu »
    L’absence de corps .
    L’absence de renseignements.
    L’attente.
    Cette attente innsupportable avec tout ce que cela comporte d’imagination autour de cette disparition violente.
    Et moi j’attends aussi.
    Ce site met des mots et des images sur cette attente, et cette souffrance qui en découle.
    Cette réalité si lointaine et si présente à la fois.
    Ma question est comment faire son deuil quand une personne si importante est violemment:
     » Portée disparue  »
    Je ne sais si cette raison est honorable.
    Merci pour ce site et pour tous les autres.

    Christine Bedenne

  30. 29 merselkebir 4 déc 2007 à 12:18

    Bonjour,
    Je me glisse pour répondre rapidement : les F.N.F.L sont Les Forces navales françaises libres ===> Pour plus d’infos, vous pouvez cliquer ci-dessous. http://www.france-libre.net/forces_francaises_libres/1_1_4_2_FNFL_sur_toutes_les_mers_du_monde.htm
    (ou bien copier le lien et le coller dans votre navigateur : internet explorer par exemple)
    Salutations à tous
    Nicolas

  31. 30 Keromnés 3 déc 2007 à 20:35

    Christine Bedenne

    Bonjour

    Merci Nicolas de m’avoir répondu, cela me fait beaucoup de bien de ne pas me sentir seule avec cette lourde histoire.
    Ce forum est une véritable découverte pour moi qui suis néophyte et cela me plait .
    J’aimerais que Mr Jacques Gemard m’explique ce qu’est le FNFL.
    Merci encore et à bientôt
    Christine

  32. 31 Jacques Ghémard 30 nov 2007 à 9:27

    Bonjour Nicolas, bonjour à tous.

    Vous savez j’ai eu un professeur (de math et physique) que j’ai beaucoup apprécié et qui disait « les défauts qui nous dérangent le plus chez les autres sont nos propres défauts ».

    Vous me décrivez donc après ma courte apparition (mais peut être qu’on se connaît déjà ?) comme un « donneur de leçon” (non, non, ça ne me froisse pas) , méprisant, proche de la bêtise (quoique intelligent !), sans compassion et globalement incapable de m’adresser au seul public qui en vaille la peine.

    Diantre quelle portrait express, et si nous nous ressentions sur ce que j’essaye de dire, plutôt que sur ma personne supposée et sur ce que je n’ai pas dit ?

    Vous voulez rendre hommage à ces marins, je le comprends très bien et j’approuve. Vous voulez les séparer nettement du régime de Vichy, très bien. Mais ce faisant vous continuez à utiliser les images de propagande de Vichy, vous utilisez les slogans anglophobes de Vichy et … vous vous focalisez sur l’évènement sans chercher réellement à le comprendre et à en tirer profit.

    Et si leur mort pouvait servir à mieux que ça ?

    Vous pensez que ces marins ont été oubliés ? Leurs tombes peut être, mais eux jamais. Mers el Kebir est, me semble-t-il dans toutes les mémoires française. Et si je parles des victimes du débarquement en Afrique du nord, c’est juste pour vous le faire comprendre par contraste. Que savez-vous des morts de Syrie ? De Diego Suarez ? Du Gabon ?

    Mers el Kebir est bien pratique pour la propagande de Vichy mais Mers el Kebir est également bien pratique pour justifier près de 3 ans d’attente et un sabordage généralisé. Est-ce rendre hommage à ces hommes que de les laisser être utilisés ainsi. Je ne crois pas.

    Bien des années plus tard (75-76) j’ai été moi aussi marin dans la Royale et je suis à peu près certain que dans des conditions semblables, j’aurais moi aussi subit le feu des navires britanniques sans trop comprendre et que je serais mort comme eux ou que j’en serais sorti profondément révolté contre ces britanniques agresseurs. Et c’est probablement sans remords que j’aurais fait la guerre contre … mon père qui lui avait rejoint les Britanniques le 28 juin précédent.

    Mais si nous ne voulons pas être un jour abusés, tués et utilisés comme eux, nous devons chercher à mieux comprendre ce qui s’est passé, pour mieux savoir quoi faire nous. Et ce que je comprends moi, c’est qu’il ne faut essayer de pas renoncer à sa responsabilité individuelle en la déléguant au groupe mais qu’il faut toujours essayer de trouver les éléments permettant d’alimenter sa propre réflexion et sa décision. Ca ne m’aurait pas évité de subir Mers el Kebir mais ça m’aurait peut être permis d’éviter son exploitation. Je crois que deux des marins rescapés de ce drame ont rejoint ensuite les FNFL. Ca serait intéressant de comprendre pourquoi, non ?

    Et peut être que 1300 morts, voyant enfin la réalité des choses, auraient voulu pouvoir les suivre ?

    Amicalement
    Jacques

  33. 32 merselkebir 30 nov 2007 à 0:46

    Oooh merci Mme Bedenne !
    Ce témoignage du contre amiral LE PIVAIN est tout bonnement incroyable ! J’espère que tous les visiteurs de ce site, prendront quelques instants pour lire cette courte lettre ! Vous me permettez de montrer à chacun, ce document qui relate un acte désespéré mais vraiment héroïque … Je me plais à imaginer que mon grand père (à la sécurité lui aussi) était avec eux … C’est la copie d’un très beau document que vous me confier … je le diffuse avec tristesse, fierté et gratitude pour que l’on réalise et comprenne tous mieux, les valeurs (me semble t’il) disparues.
    Encore merci
    Nicolas

  34. 33 Christine Bedenne 30 nov 2007 à 0:18

    Bonjour

    C’est avec beaucoup émotions et de tristesses que j’ai découvert l’horreur du cimetière de Mers-el-kebir, ce désastre ajoute une souffrance supplémentaire au drame que vécu comme bien d’autre notre famille.
    Je suis la petite fille du commandant Pierre KEROMNES(capitaine de frégate KEROMNES chef de la sécurité) porté disparu le 3 juillet 1940
    J’ai découvert grâce à internet les diverses associations et leurs mobilisations.
    Mon père a 82 ans je l’ai toujours connu muré dans sa souffrance, sa colère et sa rancune.
    Je souhaite me joindre a vous pour afin de réhabiliter la mémoire de mon grand père et pour tous ceux qui ont souffert et souffre encore.
    Je joins a ce message :

    le témoignage du contre amiral LE PIVAIN

    J’espère avec beaucoup d’ émotion et d’ espoir recevoir une réponse de votre part et de pouvoir me joindre a vous et vous rencontrer.

    Amicalement

    Christine Bedenne

  35. 34 Philippe Boutelier 29 nov 2007 à 20:55

    Bonjour
    On vient de me signaler ce blog avec raison. La tragédie de Mers-el-Kébir ne doit pas tomber dans l’oubli.
    Président de l’association ALAMER notre objectif est d’entretenir un site de mémoire dédié a tous nos anciens qui ont vécu dans la marine cette période de guerre.
    Je vous propose de venir visiter notre site allez voir le témoignage de Monsieur Jaffre dans la section témoignage ainsi que les autres (Sabordage de la flotte – FNFL – etc….)
    Regarder aussi les pages personnelles dans la section « Vie de marin »
    Nous avons un principe d’associativité aussi je demanderai au propriétaire de ce blog de me contacter par mail ou téléphone au 09 50 15 39 45 car je pense que nous avons beaucoup a partager et mettre en commun afin que la mémoire de nos anciens soit honorée.
    Cordialement à tous

  36. 35 merselkebir 29 nov 2007 à 11:57

    Cher M. Jacques Ghémard

    Comment vous dire … Je suis contant que vous ayez écrit, mais votre commentaire m’attriste par son côté « donneur de leçon » … (j’ai le droit de dire ça ? Vous ne vous froisserez pas einh ?) vous êtes un homme intelligent qui passe pourtant totalement à côté du but, du sens et de l’utilité même de ce blog hommage. Vous n’avez pas vu, pas voulu lire entre les lignes, pas voulu vous mettre au niveau peu pointu de ce blog. Je respecte vos propos, qui se veulent justes quant au basculement côté fasciste du gouvernement Français, (je l’ai clairement mentionné – pourquoi nous le ré expliquez vous ?) mais je précise ma pensée, seul le gouvernement de collaboration passe du « côté obscure », le peuple de France reste libre d’opinions et allié des anglais contre les allemands dans un contexte d’envahissement similaire à la 1ere guerre mondiale ! La Royale Française est fière de ses surpuissants bâtiments de guerre (qui n’ont pas pu servir pendant la débâcle de l’invasion) de plus ses dirigeants voient dans la collaboration avec les vainqueurs, une nouvelle possibilité de narguer l’ennemi héréditaire qu’est l’anglais ! (on se comprend bien là) Je vous rejoint pour rappeler qu’avec ce gouvernement il n’y aurait jamais eu de compromis … mais je veux ajouter : pour ce gouvernement seulement, comprenez qu’en les dénonçant, j’ai voulu créé un blog qui parle de ces marins innocents qui ont subit l’enfer d’un bombardement, dans leur dos (si si), étant dramatiquement « effacés » sans avoir eu des dirigeants qui acceptent de les démobiliser (puisque saborder la Royale était surréaliste selon les Vichystes). Je parle (en une phrase) des inimaginables enfers qu’ont été les deuils de tous ces jeunes hommes que je décris comme « sacrifiés » par ce gouvernement, massacré par leurs alliés de coeur (contre Hitler) qu’étaient les anglais et finalement oubliés par leur patrie jusqu’à ce jour ! Comment pouvez vous passez à côté de ça !? C’est le « light motif » de ce blog … Comment pouvez vous remettre en doute et même mépriser à ce point la souffrance générée par ce drame. Pour cela mon sang ne fait qu’un tour quand je lis vos lignes, qui d’abord dépeignent les membres des familles touchées par ce massacre, comme des « descendants de morts essayant de trouver une raison honorable à ces morts ! » … einh ? de quoi ?? Une raison digne d’honneur à ces victimes ? Je trouve cela … au bas mot … méprisant.
    Puis vous parlez « des morts provoqués par le débarquement des Américains 2 ans plus tard » … ils sont, sur le thème (d’avoir été sacrifiés) tout aussi importants et à sauver de l’oubli, mais c’est (chronologiquement) un autre sujet (tout comme Dakar après Kebir); très intéressant donc, qui mériterait un autre blog hommage et je pense que vous pourriez vous lancer dans sa rédaction, mais dans quel but finalement ? Vous vous êtes lancé dans un commentaire plutôt sombre et peu sensible aux tournures de phrases « grand public » de ce blog, qui n’ont pour but, que de transmettre des souvenirs de familles innocentes et des documents relatant un drame de guerre totalement injuste, vers une génération nouvelle et aux générations suivantes si possible. Pour vous ces sacrifiés de Mers El Kebir, ne sont pas dignes d’autant d’intérêt … C’est grave et proche de la bêtise, alors NON je ne connais pas Oran … mais je connais la nature humaine et elle me touche dans ses inutiles douleurs, ses souffrances étouffées. Ma mère a toute sa vie, pleuré le manque d’un père et le silence (sur le sujet du drame) presque imposé dans toutes les familles touchées, à pesé lourdement sur notre sensibilité et sur un besoin d’exorciser ce drame incroyable. Aujourd’hui, j’essaye avec mes connaissances en informatique, de réaliser un blog « pour tous », pour que le message passe au travers d’une vision de « petit fils » (non historien), vers un maximum de personnes capables de comprendre ce que des hommes noirs de cœur, ont fait subir à d’innocents (sur place) puis à toutes leurs familles. La compassion est une très belle chose mais votre « manque de conviction » (comme vous dites) en traduit le cruel manque.
    (pardon je suis long)
    Je vous remercie tout de même, il y a maintenant beaucoup plus d’animation sur ce forum. Et je vous invite vraiment à y revenir.
    Nicolas

  37. 36 Jacques Ghémard 29 nov 2007 à 10:17

    Bonjour,

    Je comprends bien que les descendants des morts de Mers el Kebir essayent de trouver une raison honorable à ces morts et c’est avec peu de conviction sur son utilité ici que je vais essayer d’exprimer un point de vue différent.

    Vous écrivez « massacrés par nos alliés, les anglais ! ». Mais en cette journée, les Britanniques sont ils encore nos alliés ? Sont-ils encore considérés comme tels par le nouveau pouvoir de Vichy et sont ils traités comme tels par Gensoul ?

    En signant l’armistice avec les Allemands, la France a cessé d’être l’allié de la Grande Bretagne. Le gouvernement britannique a accepté cette rupture de l’alliance mais en y mettant une condition : que la flotte ne puisse pas servir aux Allemands.

    Je suis moi, le fils d’un Français Libre parti de Syrie et j’ai été frappé par le témoignage de celui qui allait devenir son capitaine : le 30 juin 1940 les conversations entre officiers au Liban portait sur … le retournement des alliances.

    Et la suite de l’histoire de Vichy, c’est ça à mon humble avis : comment entrainer la France réticente vers une alliance avec l’Allemagne.

    Vu sous cet angle, Mers el Kebir apparait de façon très différente. Les Britanniques ne sont plus des alliés, au contraire.

    Ils ne sont pas traités en alliés par Gensoul qui pouvait tenir compte de la suite du message qui lui a été envoyé et que vous ne citez pas : accepter de suivre la flotte britannique et se mettre hors de porté de l’Allemagne ou mettre sa flotte hors de combat.

    Ils ne sont pas traités en alliés par Vichy qui saute probablement sur l’occasion pour créer la rupture attendue pour retourner l’opinion publique. La seule réaction est d’envoyer une flotte de secours (ce qui déclenche les hostilités) et ensuite de pratiquer des bombardements de représailles.

    Et bien sûr ensuite la propagande vichyste s’empare de l’affaire avec une telle efficacité que ses répercussion sont encore actuelle. Qui parle encore des morts provoqué par le débarquement des Américains 2 ans plus tard ? Ou sont les cimetières des Français qui leur ont résisté pendant trois jours ? Dans quel état sont-ils ? Combien de morts à votre avis ? (Le même nombre à peu près du coté français et 700 du coté des Alliés)

    Donc voilà, désolé, cette page commence par la fameuse affiche de propagande « N’oubliez pas Oran » mais peut être faudrait-il commencer à chercher à comprendre Oran.

    Amicalement
    Jacques Ghémard

  38. 37 oran9g 24 nov 2007 à 21:21

    Merci MEK !!!
    Tu nous honores en honorant nos pères !
    La France a été humiliée et trahie. Elle n’a jamais reçu des excuses officielles de ce pays qui se disait « allié ».
    Elle demande encore aujourd’hui à un dictateur l’autorisation de rapatrier les corps de ses valeureux marins. Mon père a toujours refusé de recevoir la croix de guerre . Pourquoi ? Il n’a jamais voulu aller la chercher. Il ne nous en a jamais parlé ! Quelle honte devaient porter ces hommes pour avoir été assassinés sur le bâtiment et le drapeau qu’ils voulaient défendre. Je serais tellement contente de pouvoir aujourd’hui parler avec lui de ces moments-là !
    Même si tu viens de réouvrir une plaie , Merci à toi.
    ORAN9G

  39. 38 joncour pierre 22 nov 2007 à 10:15

    bonjour je viens de decouvrir ce site tres interresant.mon grand pere « jean stephan de penmarc’h » etait maitre cannonier a bord du strasbourg qui a reussi a rejoindre toulon.
    c’est vraiment dommage q’on ne parle pas assez de cette tragedie.

  40. 39 Mer El Kebir 21 nov 2007 à 17:33

    Bonjour Christine,
    Je vous remercie pour ce commentaire, si vous souhaitez me transmettre des textes et/ou des photos je les diffuserai sur ce site avec grand plaisir et aussi beaucoup d’honneur. Je suis très attaché à la diffusion de ce qui doit alimenter le souvenir de ce drame Franco-Britannique.
    Mon grand père était fusiller marin sur la Bretagne et était certainement sous les ordres de votre grand père. C’est touchant de voir que les années passent mais que le destin réuni les souvenirs et les personnes.
    Salutations
    Nicolas

  41. 40 Keromnés 21 nov 2007 à 13:05

    C’est avec beaucoups d’émotions que j’ai pris connaissance de votre site et du blog, je suis la petite fille du capitaine de Frégate Keromnés chef de la sécurité du Bretagne à mers el-kébir .
    J ‘ai en ma posséssion le témoiniage du contre Amiral LE PRIVAIN concernant le Bretagne.
    Je me tiens a votre disposition pour la mémoire de nos pères et grands pères
    Christine

  42. 41 Pierre 5 oct 2007 à 8:46

    je découvre ce matin cet hommage aux marins de la Royale morts à Mers El -Kebir. C’est une très vive emotion qui m’envahit, car j’avais beaucoup d’admiration pour mon grand-père, alors canonnier sur le cuirassé La Bretagne. Contrairement à beaucoup de ses camarades, il fut porté disparu mais rescapé de ce massacre.
    Cette blessure est restée gravée sur et en lui jusqu’à sa mort: il ne voulait définitivement pas en parler.
    Et me voilà en larmes, en apprenant (seulement aujourd’hui!!) la porfanation du cimetière des marins de Mers-El-kébir en 2005; quelle honte de taire cette affaire. Aprés avoir massacré tant de jeunes hommes, c’est maintenant le devoir de mémoire qui est baffoué.
    Qu’attend la France pour rendre à ces sacrifiés le respect, les honneurs et le repos auxquels ils ont droit?

    A mon grand-père.

  43. 42 Baptiste 18 août 2007 à 17:22

    C’est un site sympa, j’ai appris quelque chose aujourd’hui
    salut
    Baptiste

  44. 43 podeur 19 juil 2007 à 21:24

    Bonjour,
    J’ai vu avec beaucoup d’intérêt votre blog sur Mers-el-Kébir. J’ai moi aussi perdu mon papa sur « la Bretagne » et comme votre maman j’ai attendu , attendu que mon papa revienne…Les familles n’étaient pas au courant de grand chose et on espérait toujours que le disparu revienne un jour. Félicitations pour votre intérêt à cette page de notre histoire malheureusement occultée par nos politiques.
    Jp

  45. 44 Jean-Marc CHATREAUX 20 mai 2007 à 21:47

    Merci pour votre prompte réponse . Je n’ai pas l’intention de corriger quoi que ce soit à votre « copie » qui refléte un travail de fond bien fourni et est l’expression d’une forme de devoir de mémoire que l’on a tendance à oublier dans les sociétés de confort ou nous vivons .
    Je mesure également la difficulté de s’adresser à un auditoire pas forcément initié et difficile à cerner .
    Si l’on ajoute à celà ce constat désolant : les Français sont des « terriens », des continentaux qui ne savent pas trop ce que l’on peut faire avec une Marine, et pire, une maxime apprise auprès de Marocains, par hasard :

    « CE SONT LES VAINQUEURS QUI ECRIVENT L’HISTOIRE »

    on comprend mieux le silence qui entoure cette triste affaire .

    Les british ont présenté des regrets il y a qq temps par la voix du « First lord of the sea » (Donc pas au niveau gouvernemental) et alors que l’on a réhabilité la mémoire des soldats de 1916 fusillés pour l’exemple (qui avaient mis la crosse en l’air !) on pourrait aussi, me semble-t-il, réhabiliter celle de ceux qui ont défendu l’honneur du pavillon tricolore face à un ultimatum deshonorant .
    Amitiés
    JMC

  46. 45 merselkebir 20 mai 2007 à 13:10

    Bonjour M. Chatreaux, merci pour votre commentaire et pour ces précisions. Effectivement, j’ai bien conscience que c’est quelques temps plus tard que les notions de « vichisme et Pétinisme » naitront, votre remarque est judicieuse, mais j’utilise ces termes pour marquer (appuyer) la comprehension de tous les internautes, qui eux, ne sont pas à priori, … , comment dire … « calés » sur cette page de l’histoire de France, et dont j’essaye de perpétuer la connaissance pour préserver le souvenir. Bien sur, le ton que j’utilise dans la rédaction de ce site internet est plutôt ludique, je ne suis pas historien (vous l’aviez compris), alors je compte sur vous et tous ceux qui pourraient corriger mes prochaines « embardées lyriques » trop décallées, historiquement ou chronologiquement fausses. Encore merci pour votre correction et vos compliments.

  47. 46 merselkebir 20 mai 2007 à 12:57

    Merci beaucoup M. Auffret, grace à votre sympathique intervention, je vais bientôt pouvoir rencontrer M. Jaffré (dernier survivant du navire de mon grand père – La Bretagne), c’est inespéré, j’en suis très très touché et je vous en suis reconnaissant … mon adresse email est la suivante : nicochine@gmail.com

  48. 47 Yves AUFFRET 19 mai 2007 à 13:43

    J’ai rencontre Mr André JAFFRE ce matin. Il m’a dit s’être longuement entretenu avec vous. Je lui ai consacré un article dans notre revue corporative. Je vous le transmettrai volontiers mais il faudrait que vous me donnier votre adresse Email( que j’ai effecée par erreur).

  49. 48 Jean-Marc CHATREAUX 18 mai 2007 à 22:03

    L’affaire est un peu plus complexe : peu de gens entendront au début l’appel du 18 juin, c’est dire que le 3 juillet, les notions de « Gaullisme » ou « Pétainisme » sont inconnues, et le Maréchal est encore auréolé de sa victoire de VERDUN, comme l’explique Amouroux dans son « Histoire des français sous l’occupation »(Tome 2: 40 millions de pétainistes)
    Churchill a voulu montrer aux US, contre l’avis des grands Amiraux GB (NORTH à Gibraltar, CUNNINGHAM en Méditerranée, qu’il était résolu à poursuivre la guerre (et donc qu’il avait besoin de leur aide)

    Je vous recommande chaleureusement le livre de Martial LE HIR : « MERS-EL-KEBIR et CATAPULT » pour comprendre les enjeux, le contexte, le déroulement de cette journée .

    Vos photos, l’accés aux fims, les films d’époque sont formidables !!!

    Ce site est passionnant !

    BON COURAGE
    Salutations
    JMC

  50. 49 Yves AUFFRET 15 mai 2007 à 13:56

    J’ai apprécié votre site et vos commantaires sur Net Marine. J’ai dans mes amis un rescapé du cuirassé Bretagne. Il a 85 ans et vit à LORIENT;
    Il a écrit un ouvrage  » J »y étais  » sur cette tragédie . Il doit d’ailleurs se rendre à Plymouth à la fin de ce mois de mai avec un autre survivant et le fils d’une victime pour rencontrer des marins qui étaient sur le Wood. Je suis disposé si vous le désirez à vous mettre en relation avec lui. Amicalement.

1 2 3 6

Laisser un commentaire


Victor Le Borgne

Victor Le Borgne

BIENVENUE A BORD

BIENVENUE A BORD

Visiteurs

Il y a 2 visiteurs en ligne

VOS COMMENTAIRES

Mes albums récents

  • Album : Cérémonie Brest 2015
    <b>20150702_095233</b> <br />
  • Album : Cimetière Dec 2012
    <b>merselkebir cimetiere 03</b> <br />
  • Album : Cérémonie Brest 2012
    <b>IMG_3123</b> <br />
  • Album : (Uk) HMD VIDETTE
    <b>mers el kebir hms vidette.jpg</b> <br />
  • Album : (Uk) HMD KEPPEL
    <b>merselkebirhmskeppel.jpg</b> <br />
  • Album : (fr) Contre Torpilleur Le Lynx
    <b>merselkebirlelynx.jpg</b> <br />
  • Album : (fr) Contre Torpilleur Le Kersaint
    <b>merselkebirkersaint.jpg</b> <br />
  • Album : (Uk) HMD VORTIGERN
    <b>merselkebirhmsvortigern.jpg</b> <br />

A votre avis

Qui sont les responsables de ce drame ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Blog du Conseil de Gérance ... |
Association les loups de mer |
Gem de Rostrenen |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les ami(e)s du Costa Rica
| Comité d'Etablissement Airc...
| association VERT LA VIE