Mers el kebir

Mers el kebir Adolphe Hitler (Ger):Chancelier allemand qui provoquât la 2d guerre mondiale. En mettant la France à genou, il oblige : Pétain à collaborrer, l’armée et la flotte Française à se soumettre, créé les peurs de notre allié l’Angleterre sur les possibilités de retournement de nos navires contre elle … et par incidence, engage le processus du drame de Mers El Kebir.

Mers el kebir

Mers el kebir

Philippe Pétain (Fr):Maréchal de France, ex-héros de la 1ère guerre mondiale qui devint chef d’état de la France dès l’armistice de 1940. Il fit, selon lui, don de sa personne à la France pour soulager sa douleur. Il couvrit l’Amiral Darlan dans ses décisions … devenant le 1er responsable Français du drame.

Mers el kebir

Mers el kebirFrançois Darlan (Fr): Favorable à l’armistice, il est nommé ministre de la Marine dans le gouvernement de Pétain. Convaincu de l’inéluctabilité de la victoire allemande, il se lance résolument dans une politique de collaboration avec l’Allemagne. Il refusera de donner l’accord pour que nos navires quittent Mers El Kebir pour aller aux Antilles (comme le proposaient les Anglais) et devient un des responsables majeurs du drame.

 

 Mers el kebirMarcel Gensoul (Fr): Mers el kebirAmiral de la flotte Française de Mers El Kébir, il fût en 1ère ligne pour les négociations et retranscrit les ordres négatifs de Darlan en rejetant l’ultimatum Britannique … 25mns après le déclenchement du drame, il demanda le cessez le feu, pour ramasser les morts … après un long discourt, devant des centaines de cercueils, il posa pour la photo.

Mers el kebir

Mers el kebir

Winston Churchill (Uk) : 1er ministre Britannique, chef d’état major des forces alliées, il sentit le danger d’un possible retournement de la flotte Française contre celle des alliés et réfléchit à une opération de neutralisation (d’envergure) de la Royale Française. Elle se nommera « opération Catapulte ». C’est le donneur d’ordre, donc le responsable, mais il aura tenté jusqu’au bout de raisonner les responsables Français. Il décrira cette décision comme : « la décision à prendre la plus terrible de toute la deuxième Guerre Mondiale. »

Mers el kebir

Mers el kebir

James Somerville (Uk) : Amiral Anglais commandant « la force H » (flotte Anglaise) qui négociait directement avec son homologue Français Gensoul et qui applicat les ordres directs de Churchill en ouvrant le feu sur la flotte Française prise au piège dans le port de Mers El Kébir.

Je n’oublie pas les milliers de marins Français et Britanniques.

Mers el kebir

retouracceuilmerselkebir1940.png

17 commentaires à “Les protagonistes”


  1. 0 Patrick Fréquelin 28 août 2016 à 7:19

    Bonjour,
    Tout d’abord un grand remerciement à vous pour cet excellent blog sur la tragédie de MEK.
    En tant que famille de marisn, je tiens à vous remercier de vous investir avec autant de compétences pour rendre hommage à nos marins tués à MEK.. Beaucoup d’informations et de documents.
    Ceci dit, si je puis me permettre, il est dommage que sur la page de couverture, le texte de couleur bleue en incrustation sur l’image de la rade ne sois pas lisible et gache l’aide surcroît la photo.
    Par ailleurs, s’agissant d’un blog se volant commémorer la mémoire de nos Marins, ne serait-il pas envisageable de publier la liste nominative de chaque marin avec sa photo, ou des photos de groupe, la photo de chaque tombe du cimetière de MEK,.. Celà serait du beaume au cœur pour les familles et les descendants, en plus d’être d’une grande utilitlé pour les généalogistes.
    Encore toutes mes félicitations pour votre blog et votre investissement.
    Cordialement.
    PF

  2. 1 toobyrocca 18 mai 2015 à 9:14

    bonjour monsieur voila je me presente je suis le petit fils d’un des marins du mers el kebir pandent la gerre 1939_1945 il s’appellai tooby rocca il avait sauvé un marin de la noyade lord des bombardements. peu etre que la personne consserné me lira un jours merci a tous d’avoir cree se blog pour no ancien

  3. 2 Rossignol Marie-France 19 avr 2014 à 16:28

    Bonjour ,

    J’ai perdu mes 2 Parents et je viens de retrouver de la correspondence entre mon Père et son Frère Rossignol Raymond décédé le 3/07/1940 sur le contre torpilleur Mogador à MEK . Afin d’honorer sa mémoire serait il possible de rajouter son nom sur la liste des Victimes svp .
    Bien cordialement .

  4. 3 J Dupont 8 juin 2013 à 14:33

    Les Anglais massacrent 1300 français et c’est la faute de Vichy. C’est logique. Comme si la guerre devait se jouer sur le passage à l’Allemagne ou à l’Angleterre de quelques navires. Le mensonge et la calomnie ont de beaux jours devant eux.
    Inutile de préciser que les mêmes qui ont laissé massacrer nos marins à Mers-el-Kébir sont ceux qui ont laissé leurs tombes être violées et profanées ? A moins que cela encore soit de la faute de Vichy, Pétain et Darlan ?
    Quelle honte d’insulter la mémoire de nos morts.

  5. 4 Matalòt Reinat 11 mai 2013 à 22:04

    Je suis persuadé que si Darlan, à une certaine époque, a franchement joué la carte de la collaboration, par contre à partir du moment où il a « largué » Pétain en se réfugiant en Algérie en aucun cas il aurait consenti à laisser tomber « sa Flotte » aux mains de Germano-Italiens. De cette Flotte il fut l’un de ses artisans dans l’entre-deux guerres, e Churchill aurait du y penser, par ailleurs on doit tout de même considérer que le premier Lord de l’Amirauté, tout comme de Gaulle d’ailleurs, manquèrent totalement de psychologie en se présentant devant Dakar (Opération « Menace »), deux mois après le drame de MEK, pour rallier l’A.O.F à leur cause. Qui plus est, le général se trouvait embarqué au milieu d’une véritable armada navale britannique, la dernière des âneries à ne pas commettre ! Un drame qui le marquera tout le restant de sa vie. On connait la suite.

  6. 5 Bertrand Perier 21 août 2012 à 20:34

    Ce blog, émouvant autant qu’intéressant, traite d’un sujet épineux car mettant aux prises trois éléments détonants lorsque le destin les réunit: la guerre, le renversement d’alliances et l’urgence.
    Une évidence s’impose: en 1940, Churchill, seul contre tous, ce qui semble souvent oublié, ne considère plus la France comme une alliée, et, tant politiquement que stratégiquement, il a parfaitement raison.
    Objectivement, en considérant l’hégémonie allemande, les doutes face au comportement du ‘gouvernement’ de Vichy, le silence des Américains, quel stratège aurait pris le risque qu’une flotte de guerre laissée en place vienne renforcer la puissance d’une dictature en plein essor?

  7. 6 J.C. MARY 7 nov 2011 à 10:49

    L’histoire VRAIE a toujours été dure pour les français de vouloir l’admettre. Il est exact que De Gaulle n’a appris le drame de MeK que peu d’heures après la fin du bombardement.
    Etait il possible de dire à la commission d’armistice de Wiesbaden que nous obéissions aux anglais et que nous partions au mieux pour les Antilles ?? Et que ce serait il passé en pleine mer ?? N »épiloguons pas !!
    Il y a une différence entre MeK et Alexandrie
    1/ Godfroi était le beau frère de Cunningham : Exact !!
    Mais surtout – invoquant des problèmes de sécurité portuaires – la Royal Navy avait « demandé énergiquement » que les navires français débarquent leurs munitions et autres explosifs.
    2/ Etait il possible à MeK que la situation soit une copie d’Alexandrie, problème de famille écartés ?? J’en doute !!

  8. 7 Jorge 27 sept 2011 à 1:03

    Pour l’écriture d’un roman dans lequel deux de mes personnages vont se trouver à Mers El-Kébir durant “la bataille” j’ai du me documenter très sérieusement sur ce drame et voici mon sentiment.
    1 De Gaulle n’avait aucun intérêt à la destruction de cette flotte au contraire elle lui aurait été d’une énorme utilité. Informé à temps il aurait pu intervenir pour offrir au Vice Amiral Gensoul une porte de sortie honorable.
    2 Les renseignements reçus et les passages d’avions de reconnaissance anglais auraient du amener Gensoul à prendre au moins des mesures de sauvegarde et se préparer à toute éventualité.
    3 La décision de s’opposer à la force par la force était irresponsable dans la mesure où la situation de la flotte française ne lui permettait pas de se défendre. Ceci laisse supposer ou bien que le chef d’état major de Darlan qui a donné cet ordre, confirmé ensuite par Darlan était pour le moins incompétent ou bien qu’il n’était mal informé de la situation réelle par Gensoul.
    4 Pourquoi prévoir un sabordage en cas de tentative allemande et préférer le combat face aux anglais?
    5 La proposition de regagner des ports aux Antilles était me semble t-il tout à fait acceptable, pourquoi l’avoir refusée? ou bien si cela paraissait trop loin pourquoi ne pas avoir fait une contre proposition en acceptant d’éloigner la flotte vers La Réunion ou Madagascar?
    A la lecture des rapports officiels anglais il s’avère que l’Amiral Somerville a fait de son mieux pour éviter le pire, seul l’imprévoyance d’abord et l’entêtement ensuite de Gensoul sans la consultation de ses adjoints est en définitive la cause du drame.

    +1

  9. 8 Septentrio 3 juil 2010 à 10:10

    Bonjour,

    Est-il vrai que Churchill a accepté la paix séparée à condition de se voir lui remettre la flotte française dans les heures précédent l’acte de capitulation ?

  10. 9 Abel 8 mai 2010 à 22:03

    Pour l’écriture d’un roman dans lequel deux de mes personnages vont se trouver à Mers El-Kébir durant « la bataille » j’ai du me documenter très sérieusement sur ce drame et voici mon sentiment.
    1 De Gaulle n’avait aucun intérêt à la destruction de cette flotte au contraire elle lui aurait été d’une énorme utilité. Informé à temps il aurait pu intervenir pour offrir au Vice Amiral Gensoul une porte de sortie honorable.
    2 Les renseignements reçus et les passages d’avions de reconnaissance anglais auraient du amener Gensoul à prendre au moins des mesures de sauvegarde et se préparer à toute éventualité.
    3 La décision de s’opposer à la force par la force était irresponsable dans la mesure où la situation de la flotte française ne lui permettait pas de se défendre. Ceci laisse supposer ou bien que le chef d’état major de Darlan qui a donné cet ordre, confirmé ensuite par Darlan était pour le moins incompétent ou bien qu’il n’était mal informé de la situation réelle par Gensoul.
    4 Pourquoi prévoir un sabordage en cas de tentative allemande et préférer le combat face aux anglais?
    5 La proposition de regagner des ports aux Antilles était me semble t-il tout à fait acceptable, pourquoi l’avoir refusée? ou bien si cela paraissait trop loin pourquoi ne pas avoir fait une contre proposition en acceptant d’éloigner la flotte vers La Réunion ou Madagascar?
    A la lecture des rapports officiels anglais il s’avère que l’Amiral Somerville a fait de son mieux pour éviter le pire, seul l’imprévoyance d’abord et l’entêtement ensuite de Gensoul sans la consultation de ses adjoints est en définitive la cause du drame.

  11. 10 ROUSSEAU Philippe 4 nov 2009 à 13:31

    Je suis surpris qu’aucun comentateur ne fasse allusion à l’affaire d’Alexandrie, où les ordres de Churchill et Darlan à leurs amiraux respectifs (Cunningham et Godfroy) étaient les mêmes qu’à Sommerville et Gensoul. Le pire fut évité grâce à l’élévation d’esprit, la créativité et l’envergure générale de ces deux grands hommes, dont la parole d’honneur fut reconnue comme opposable par leurs gouvernements respectifs, en dépit de leur refus d’exécuter leurs ordres. A Alexandrie, l’honneur et le sens du devoir l’emportèrent sur la politique. Il est pour le moins surprenant que l’affaire dAlexandrie soit restée ignorée de l’opinion. Il faut dire que la presse gaulliste ne s’est pas privée d’intoxiquer les opinions, y compris l’allemande, par la diffusion de fausses nouvelles tendant à discréditer les équipages et même le Maréchal.
    « Laventure de la Force X à Alexandrie, 1940-1943″ Vice-Amiral René GODFROY, 1953 Plon, Eds (épuisé)

  12. 11 benj 25 juin 2009 à 15:07

    Je reste quelque peu surpris par les commentaires que je viens de lire attentivement. J’ ai pour ma part beaucoup lu sur le drame de Mers el Kébir mais aussi plus largement sur celui de la marine francaise pendant la 2nd G-M. A ce sujet, je vous conseille l’excellent livre de J-J ANTIER à ce sujet.

    Tout d’abord, il est vrai que l’on doit reconnaitre à Pétain ses faits d’armes de 14-18. Mais je ne suis pas un pétiniste, encore moins un vychiste et, sans ne porter aucun jugement, il faut tout de même essayer d’avoir l’objectivité de l’historien. Le recul historique nous le permet. Ainsi donc, si en juin 1940 on pouvait soutenir De gaulle et Pétain (les francais pensaient que le premier serait le glaive, le 2nd le bouclier), la politique de collaboration engagée par la suite est indéniable.

    Mais interessons nous plus particulièrement a MEK.

    Il ne faut certes pas stigmatiser le rôle de Darlan et de Pétain dans la fait que la flotte soit restée dans sa souricière mais plus largement celui de tous les responsables de la marine. En effet, de nombreux télégrammes alarmistes prouvent que les francais s’attendait à ‘opération catapulte. De plus, malgré la menace, Gensoul n’a pris aucune mesure pour ne serait au moins se défendre (laisser les canons braquées vers la terre l’illustre).
    Par ailleurs, il est précipité de dire que la fuite vers Toulon aurait entraine la rupture de l’armistice. En effet, les allemnds craignaient autant la flotte francaise que les anglais, C’est donc en partie pour cela qu’Hitler a offert au francais un armistice « conciliant », craignant que Darlan « foute le camp avec la fotte » (pour reprendre ses termes) vers l’angleterre.

    Ensuite, c’est une erreur historique de dire que De Gaulle est responsable de MEK. L’histoire ne se base pas sur des opinions mais sur des faits. De gaulle n’a apprit que le 3 juillet l’opération catapult et le seul responsable est Churchill. Et il ne nous appartient pas plus de juger Churchill que Pétain.

    Ensuite, quant à illustrer l’erreur de DG sur la saborbdage, il faut encore une fois faire des précisions. Tout d’abord, Pétain n’a appris le sabordage de la flotte qu’à son réveil. Celle ci s’est dons sabordée sans lui, et quant on connait l’importance de l’honneur dans la marine, cela se comprend. Cet honneur, Laval ne le comprenait pas, c’est pourquoi il avait ordonné l’arrêt du sabordage. Cet ordre, Pétain s’y est opposé mais son pouvoir, en 1942, était nul.
    D’ailleurs, dans ses mémoires, DG affirne n’avoir jamais compris pourquoi Pétain n’avait pas fuit en Afrique du Nord avec ce qui restait de la flotte en 1942 pour poursuivre le combat. On est alors en droit de se demander si le héros de Verdun ne le serait pas resté pour toujours.

  13. 12 Colleter 10 avr 2009 à 8:58

    Bonjour,

    Connaissez vous les noms des soldats qui ont survecus à ce drame ?
    Je cherche un Abgrall J.
    En attente de vous lire
    Yvan COLLETER

  14. 13 merselkebir 19 sept 2008 à 16:04

    Vos commentaires sont pertinents, ils ouvrent une nouvelle porte sur la compréhension de ce drame, je vous remercie …
    Nicolas (webmaster)

  15. 14 BOUSQUET 19 sept 2008 à 14:47

    Bonjour,

    Certes les Français sont responsables de ce drame. Mais quels Français ?

    La flotte de Mers el Kébir était coincée dans son port. On ne peut donc accuser Pétain ou Darlan d’avoir cette responsabilité. De plus, il ne faudrait pas oublier que le simple fait d’avoir tenté de faire sortir les navires aurait été pour notre vainqueur un prétexte pour rompre un armistice qui ne lui permettait pas d’intervenir en Afrique du nord . De plus cet acte aurait eu inévitablement des conséquences catastrophiques pour les français de métropole, sans oublier les prisonniers internés en Allemagne.

    Pour ma part je pense que c’est l’insistance de de Gaulle auprès des Anglais qui a été déterminante pour que ces derniers interviennent afin d’éviter que ces redoutables navires français rejoignent les forces allemandes.

    Pour preuve il suffit de relire les discours virulents de de Gaulle à la BBC dans les jours qui ont précédé, laissant entendre que nos navires seraient livrés aux Allemands par Pétain au mépris de la parole donnée.

    De Gaulle s’était trompé sur les intentions de Pétain, il n’en est pour preuve le sabordage de la flotte à Toulon deux ans plus tard. C’est donc bien, à mon avis, de Gaulle, le principal responsable du drame de Mers el Kébir.

    Par ailleurs il est faux d’écrire comme vous le faites que Pétain est un « ex héros » de la première guerre mondiale. De même le général Gamelin dans ses mémoires a tort d’appeler Pétain « ex maréchal ». Sa condamnation à mort ne lui a retiré à ma connaissance ni sa qualité de héros, ni sa dignité de Maréchal de France. C’est de la désinformation.

  16. 15 Eric 2 mai 2008 à 14:41

    Que pensez-vous de l’attitude du général de Gaulle ?
    N’est-il pas aussi un protagoniste ?

  17. 16 armanjac 2 mai 2008 à 10:33

    Merci Monsieur, pour votre dévouement et votre énergie à réactiver le souvenir ho combien nécéssaire de toutes les victimes de ce drame si tragique et désolant en ces périodes sombres de guerre mondiale. L’oubli est si facile et complaisant…

    Très cordialement à vous, Armanjac.

Laisser un commentaire


Victor Le Borgne

Victor Le Borgne

BIENVENUE A BORD

BIENVENUE A BORD

Visiteurs

Il y a 3 visiteurs en ligne

VOS COMMENTAIRES

Mes albums récents

  • Album : Cérémonie Brest 2015
    <b>20150702_095233</b> <br />
  • Album : Cimetière Dec 2012
    <b>merselkebir cimetiere 03</b> <br />
  • Album : Cérémonie Brest 2012
    <b>IMG_3123</b> <br />
  • Album : (Uk) HMD VIDETTE
    <b>mers el kebir hms vidette.jpg</b> <br />
  • Album : (Uk) HMD KEPPEL
    <b>merselkebirhmskeppel.jpg</b> <br />
  • Album : (fr) Contre Torpilleur Le Lynx
    <b>merselkebirlelynx.jpg</b> <br />
  • Album : (fr) Contre Torpilleur Le Kersaint
    <b>merselkebirkersaint.jpg</b> <br />
  • Album : (Uk) HMD VORTIGERN
    <b>merselkebirhmsvortigern.jpg</b> <br />

A votre avis

Qui sont les responsables de ce drame ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Blog du Conseil de Gérance ... |
Association les loups de mer |
Gem de Rostrenen |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les ami(e)s du Costa Rica
| Comité d'Etablissement Airc...
| association VERT LA VIE