Archives pour la catégorie Non classé

Mers el Kébir : Pas de rente pour la fille d’un marin tué

telegramme

Mers el Kébir : Pas de rente pour la fille d’un marin tué

Bonjour à tous,

c’est avec amertume que je vous transmets l’article du Télégramme sur le sujet :

**************************************************************************************

La fille d’un marin de Paimpol mort en 1940 dans le port de Mers el-Kébir (Algérie) lors de l’attaque de la marine française par la Navy britannique a vu sa demande d’indemnisation rejetée par la justice.

Les 3 et 6 juillet 1940, la Royal Navy coulait une escadre de la flotte française qui mouillait dans le port militaire de Mers el-Kébir, sur la côte algérienne. Quelques jours plus tôt, lors d’un cabinet de guerre restreint, Winston Churchill avait décidé la prise ou la destruction des navires de guerre français pour éviter qu’ils ne renforcent la marine de l’Allemagne nazie. Après l’envoi d’un ultimatum et craignant l’arrivée des escadres françaises d’Alger et de Toulon, la Royal Navy ouvrait le feu. Les deux tiers des 1.297 marins tués lors de cette attaque étaient bretons.

Action en justice plus de 70 ans après les faits

Henri Marie, 28 ans, originaire de Paimpol et mécanicien à bord du cuirassé Dunkerque, était l’un d’eux. Plus de 70 ans après la tragédie de Mers el-Kébir, sa fille âgée de 2 ans au moment de la disparition de son père, voulait percevoir une rente viagère de 543,64 € au titre du décret du 27 juillet 2004 instaurant une aide financière pour les orphelins « dont les parents ont été victimes d’actes de barbarie durant la Seconde Guerre mondiale ». Sa requête a été rejetée par le gouvernement, par le tribunal administratif de Rennes en juillet 2015, et, il y a quelques jours, par la cour administrative d’appel de Nantes.Le décret du 27 juillet 2004 ne visait pas uniquement les victimes de la barbarie nazie, « mais toutes les victimes d’actes de barbarie durant la Seconde Guerre mondiale », soutenait la fille du marin disparu.

 Que dit exactement ce texte ? « Toute personne, dont la mère ou le père (…) a été déporté (…) durant l’Occupation (…) et a trouvé la mort en déportation, a droit à une mesure de réparation (…) si elle était mineure. Ce régime bénéficie également aux personnes (…) dont le père ou la mère (…) a été exécuté (…) par l’ennemi ».

Une jurisprudence constante de la cour d’appel

Or, tranche l’arrêt de la cour administrative d’appel, « Henri Marie est décédé le 3 juillet 1940 à la suite de l’attaque menée contre la flotte française stationnée à Mers-el-Kébir par les forces anglaises lesquelles – quelles que fussent les circonstances dramatiques de cette opération militaire – ne constituaient pas des forces ennemies ». Pour les juges, la mort du marin breton n’est donc « pas imputable aux forces d’occupation ennemies ».La cour d’appel avait tranché dans le même sens en décembre 2016 alors qu’elle était saisie d’une requête semblable émanant cette fois d’un habitant de Pleslin-Trigavou dont le père, marin-pêcheur, avait été tué le 15 mai 1941 par les Allemands.

Ce jour-là, un sous-marin avait arraisonné en pleine mer, Notre-Dame-du-Châtelet, un trois mâts goélette d’un armement malouin. Sur les 38 hommes d’équipage, seuls six avaient survécu au mitraillage déclenché par les Allemands. Mais les juges nantais avaient rejeté la demande de rente présentée par le fils de l’une des victimes, estimant que les marins-pêcheurs n’avaient pas été appréhendés avant leur exécution, comme l’exigent aussi les textes sur les victimes d’actes de barbarie.

************************************************************************************************
© Le Télégramme http://www.letelegramme.fr/cotesarmor/mers-el-kebir-pas-de-rente-pour-la-fille-d-un-marin-tue-14-06-2017-11554363.php#TjDW42UmkBlORDS6.99

 

Mers el kebir : 75 ans déjà !

Bonjour,

Ce n’est pas un jour comme les autres car ça fait très exactement 75 ans que ce drame franco-britannique a coûté la vie à 1300 de nos marins. En tant que petit fils d’une victime, je pense à tous ces disparus mais aussi à toutes ces familles qui ont du vivre avec la douleur du manque, avec le poids du silence sur ce drame et avec les accusations de collabos de leurs enfants. Au travers de ce blog, j’essaye de préserver le souvenir en expliquant ce qui c’est passé le 3 juillet 1940 dans le port d’Oran et de Mers el Kebir.

Il faut pardonner mais ne jamais oublier !

Nicolas

 

Mers el kebir : Reconnaissance du préjudice

Mers el kebir : Reconnaissance du préjudice

75 ans après, la fille d’un marin mort à Mers el Kebir demande la reconnaissance du préjudice

Mers el kebir : Reconnaissance du préjudice dans Commemorations

Demande de pension pour fille d’un marin tué à Mers-el-Kébir

Intervenants : Denise Ollivier, fille d’un marin tué à Mers-el-Kébir – Hervé Grall, président de l’association des anciens marins et des familles des victimes de Mers-el-Kébir – Me Sophie Maral, avocate de Denise Ollivier / Reportage : I. Rettig – T. Bouilly

Interviews : – Denise Ollivier, fille d’un marin tué à Mers El-Kebir - Hervé Grall, président de l’association des anciens marins et des familles des victimes de Mers el-Kébir - Me Sophie Maral, avocate de Denise Ollivier

MERS EL KEBIR : Jean-Louis Crémieux-Brilhac

MERS EL KEBIR : Jean-Louis Crémieux-Brilhac

MERS EL KEBIR : Jean-Louis Crémieux-Brilhac dans Non classé 885938_21982496_460x306-150x99Le drame de Mers El-Kébir le 3 juillet 1940 par Jean-Louis Crémieux-Brilhac : Correspondant de l’Académie des sciences morales et politiques, il évoque l’un des épisodes les plus douloureux de la Seconde Guerre Mondiale.

Mers el-Kébir était une base navale française en Algérie, à côté d’Oran, où le 3 juillet 1940, pour la première fois depuis Waterloo, des Anglais, sur l’ordre de Churchill, ont tiré sur des Français et cela pendant une guerre où les deux nations étaient alliées. Outre les dommages sévères aux navires, le bilan humain a été terrible : 1297 tués et 251 blessés. Comment a-t-on pu en arriver là, dix jours après l’armistice franco-allemand ? Écoutez Jean-Louis Crémieux-Brilhac, correspondant de l’Académie des sciences morales et politiques, ancien résistant, membre de la France Libre et historien de la Seconde Guerre Mondiale.

Image de prévisualisation YouTube

MERS EL KEBIR – BONNE ANNEE 2013

BONNE ANNÉE 2013 A TOUS ET A TOUTES !

Je souhaite à tout les sympathisants de ce blog hommage ainsi qu’à leur entourage, une merveilleuse année 2013. Quelle nous apporte amour, santé et prospérité, autant que faire se peut.

2012 cède la place à 2013

MERS EL KEBIR  - BONNE ANNEE 2013 dans Non classé bonne-annee-2013

J’ai une pensée toute particulière pour Mme Grall, femme du président de l’association des familles des victimes du drame de Mers el kebir, qui traverse une période compliquée. Souhaitons lui un prompt rétablissement.


Victor Le Borgne

Victor Le Borgne

BIENVENUE A BORD

BIENVENUE A BORD

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

VOS COMMENTAIRES

Mes albums récents

  • Album : Cérémonie Brest 2015
    <b>20150702_095233</b> <br />
  • Album : Cimetière Dec 2012
    <b>merselkebir cimetiere 03</b> <br />
  • Album : Cérémonie Brest 2012
    <b>IMG_3123</b> <br />
  • Album : (Uk) HMD VIDETTE
    <b>mers el kebir hms vidette.jpg</b> <br />
  • Album : (Uk) HMD KEPPEL
    <b>merselkebirhmskeppel.jpg</b> <br />
  • Album : (fr) Contre Torpilleur Le Lynx
    <b>merselkebirlelynx.jpg</b> <br />
  • Album : (fr) Contre Torpilleur Le Kersaint
    <b>merselkebirkersaint.jpg</b> <br />
  • Album : (Uk) HMD VORTIGERN
    <b>merselkebirhmsvortigern.jpg</b> <br />

A votre avis

Qui sont les responsables de ce drame ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Blog du Conseil de Gérance ... |
Association les loups de mer |
Gem de Rostrenen |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les ami(e)s du Costa Rica
| Comité d'Etablissement Airc...
| association VERT LA VIE