• Accueil
  • > Recherche : marins francais

Résultats de la recherche pour ' marins francais '

MERS EL KEBIR 1940 – Cérémonie 2019 Kerfautras BREST

Bonjour à tous,

je viens d’achever le montage vidéo de la cérémonie du 29 juillet dernier, qui rendait hommage aux 1300 marins Français tués à Mers El Kebir les 3 et 6 juillet 1940.

Nous avons apprécié la présence du porte drapeau et de la secrétaire de l’association du Hood.

Le Télégramme de Brest en a parlé :

https://www.letelegramme.fr/finistere/brest/sanquer/mers-el-kebir-hommage-aux-marins-disparus-29-06-2019-12325542.php

Je vous laisse découvrir les images.

Image de prévisualisation YouTube

 

Mers El Kebir : Pas de pension pour la fille du marin de Paimpol mort à Mers el-Kébir

logo-of-274x120

Mers El Kebir : Pas de pension pour la fille du marin de Paimpol mort à Mers el-Kébir

Son père est mort lors de l’attaque de la Marine française à Mers el-Kébir. La cour administrative d’appel rejette sa demande d’indemnisation.

Un autre article, celui du Ouest-France :

*******************************************************************************

La fille d’un marin de Paimpol (Côtes d’Armor) mort en 1940 dans le port de Mers el-Kébir (Algérie), lors de l’attaque de la marine française par la Navy britannique, a vu sa demande d’indemnisation rejetée par la cour administrative d’appel de Nantes le 7 juin.

Denise Ollivier, 79 ans, estimait pourtant rentrer dans les critères du décret du 27 juillet 2004, qui a instauré une aide financière aux orphelins « dont les parents ont été victimes d’actes de barbarie durant la Deuxième Guerre mondiale ».

A l’époque, l’escadre française avait été attaquée pour avoir refusé de rejoindre les forces britanniques suite à l’armistice signé en 1940 avec l’Allemagne nazie et l’Italie fasciste.

Le Royaume-Uni craignait en effet que le régime de Vichy n’apporte sa marine aux forces de l’Axe, ce qui aurait pu remettre en cause sa suprématie maritime…

Les bombardements avaient alors fait 1 297 morts, dont une majorité de marins bretons. Henri Marie, le père de la requérante, était ainsi décédé à l’âge de 28 ans, alors qu’elle-même n’avait que 2 ans.

A ce titre, Denise Ollivier estimait donc être en droit de percevoir une rente viagère de 543,64 € mais s’était vu opposer un refus en avril 2013 par le gouvernement.

En juillet 2015, le tribunal administratif de Rennes avait confirmé la légalité de cette décision.

« Circonstances dramatiques »

« Le décret ne vise pas uniquement les victimes de la barbarie nazie, mais toutes les victimes d’actes de barbarie durant la Deuxième Guerre mondiale », continuait de soutenir Denise Ollivier devant la cour administrative d’appel de Nantes.

« Toute personne, dont la mère ou le père [...] a été déporté [...] durant l’Occupation [...] et a trouvé la mort en déportation, a droit à une mesure de réparation [...] si elle était mineure », dit précisément le décret de 2004. « Ce régime bénéficie également aux personnes [...] dont le père ou la mère [...] a été exécuté [...] par l’ennemi. »

« Henri Marie est décédé le 3 juillet 1940 à la suite de l’attaque menée contre la flotte française stationnée à Mers el-Kébir par les forces anglaises lesquelles – quelles que fussent les circonstances dramatiques de cette opération militaire – ne constituaient pas des forces ennemies », tranche la cour administrative d’appel de Nantes dans son arrêt.

« Ainsi, le décès du père de la requérante n’est pas imputable aux forces d’occupation ennemies. »

« Le père de Mme Ollivier est mort du fait de blessures reçues au cours d’opérations militaires conduites par une armée alliée », considèrent encore les juges nantais.

« Contrairement à ce que soutient la requérante, M. Henri Marie n’a pas été exécuté à la suite d’une arrestation par les forces ennemies. »

GF (PressPepper)

*******************************************************************************************

LIEN ICI VERS L’ARTICLE ORIGINAL

Mers el Kébir : Pas de rente pour la fille d’un marin tué

telegramme

Mers el Kébir : Pas de rente pour la fille d’un marin tué

Bonjour à tous,

c’est avec amertume que je vous transmets l’article du Télégramme sur le sujet :

**************************************************************************************

La fille d’un marin de Paimpol mort en 1940 dans le port de Mers el-Kébir (Algérie) lors de l’attaque de la marine française par la Navy britannique a vu sa demande d’indemnisation rejetée par la justice.

Les 3 et 6 juillet 1940, la Royal Navy coulait une escadre de la flotte française qui mouillait dans le port militaire de Mers el-Kébir, sur la côte algérienne. Quelques jours plus tôt, lors d’un cabinet de guerre restreint, Winston Churchill avait décidé la prise ou la destruction des navires de guerre français pour éviter qu’ils ne renforcent la marine de l’Allemagne nazie. Après l’envoi d’un ultimatum et craignant l’arrivée des escadres françaises d’Alger et de Toulon, la Royal Navy ouvrait le feu. Les deux tiers des 1.297 marins tués lors de cette attaque étaient bretons.

Action en justice plus de 70 ans après les faits

Henri Marie, 28 ans, originaire de Paimpol et mécanicien à bord du cuirassé Dunkerque, était l’un d’eux. Plus de 70 ans après la tragédie de Mers el-Kébir, sa fille âgée de 2 ans au moment de la disparition de son père, voulait percevoir une rente viagère de 543,64 € au titre du décret du 27 juillet 2004 instaurant une aide financière pour les orphelins « dont les parents ont été victimes d’actes de barbarie durant la Seconde Guerre mondiale ». Sa requête a été rejetée par le gouvernement, par le tribunal administratif de Rennes en juillet 2015, et, il y a quelques jours, par la cour administrative d’appel de Nantes.Le décret du 27 juillet 2004 ne visait pas uniquement les victimes de la barbarie nazie, « mais toutes les victimes d’actes de barbarie durant la Seconde Guerre mondiale », soutenait la fille du marin disparu.

 Que dit exactement ce texte ? « Toute personne, dont la mère ou le père (…) a été déporté (…) durant l’Occupation (…) et a trouvé la mort en déportation, a droit à une mesure de réparation (…) si elle était mineure. Ce régime bénéficie également aux personnes (…) dont le père ou la mère (…) a été exécuté (…) par l’ennemi ».

Une jurisprudence constante de la cour d’appel

Or, tranche l’arrêt de la cour administrative d’appel, « Henri Marie est décédé le 3 juillet 1940 à la suite de l’attaque menée contre la flotte française stationnée à Mers-el-Kébir par les forces anglaises lesquelles – quelles que fussent les circonstances dramatiques de cette opération militaire – ne constituaient pas des forces ennemies ». Pour les juges, la mort du marin breton n’est donc « pas imputable aux forces d’occupation ennemies ».La cour d’appel avait tranché dans le même sens en décembre 2016 alors qu’elle était saisie d’une requête semblable émanant cette fois d’un habitant de Pleslin-Trigavou dont le père, marin-pêcheur, avait été tué le 15 mai 1941 par les Allemands.

Ce jour-là, un sous-marin avait arraisonné en pleine mer, Notre-Dame-du-Châtelet, un trois mâts goélette d’un armement malouin. Sur les 38 hommes d’équipage, seuls six avaient survécu au mitraillage déclenché par les Allemands. Mais les juges nantais avaient rejeté la demande de rente présentée par le fils de l’une des victimes, estimant que les marins-pêcheurs n’avaient pas été appréhendés avant leur exécution, comme l’exigent aussi les textes sur les victimes d’actes de barbarie.

************************************************************************************************
© Le Télégramme http://www.letelegramme.fr/cotesarmor/mers-el-kebir-pas-de-rente-pour-la-fille-d-un-marin-tue-14-06-2017-11554363.php#TjDW42UmkBlORDS6.99

 

MERS EL KEBIR – CONFERENCE

Les causes cachées du drame de Mers-el-Kébir – Saint-Thégonnec (29)

MERS EL KEBIR - CONFERENCE dans EXPLICATIONS MERS-EL-KEBIR-CONFERENCE

Des recherches approfondies, Martial-Lehir-150x123 dans EXPLICATIONStant en Angleterre qu’en France, l’écoute attentive de témoins et proches des victimes ont permis à Martial Le Hir, officier de marine à la retraite, de concevoir et de présenter au public, une analyse sans concession d’une page tragique de juillet 1940.

Grâce au montage d’un diaporama particulièrement instructif, le conférencier a détaillé le déroulement de l’attaque anglaise de l’escadre française dans la baie d’Oran. Son analyse tente d’expliquer les causes cachées d’une action aussi impensable que scandaleuse qui a coûté la vie à 1 297 victimes dont les trois quarts sont des marins bretons. La fragilité politique de Churchill à cette époque, la lenteur de Roosevelt à apporter son aide militaire au vieux continent, la situation ambiguë de la France qui vient de signer l’armistice expliquent cette absurde et cruelle décision des responsables anglais.

Dans l’assistance très nombreuse, une centaine de personnes, on a senti que reste vive dans les esprits et dans les coeurs, la douleur des proches ayant perdu l’un de ces marins sacrifiés.

(source Ouest-France 26 dec 2011)

PS : Pour information, j’ai travaillé d’arrache pied à la création du diaporama qualifié ici de « particulièrement instructif ». Tout le mérite d’une conférence réussie revient à Martial Le Hir,  je suis vraiment heureux que la conjugaison de nos talents respectifs donne un tel résultat de conférence.

 retouracceuilmerselkebir1940.png

 

 

MERS EL KEBIR : UNE CHANSON

MERS EL KEBIR : UNE CHANSON

Bonjour à tous,

je vous propose ici une chanson hommage de Rodolphe Orane, accompagnée d’un diaporama sur le drame de Mers El Kebir qui à couté la vie à 1300 marins Français en juillet 1940.

Image de prévisualisation YouTube

 

retouracceuilmerselkebir1940.png

PARIS : 11 NOVEMBRE 2011

francef2.gif  image20.png   francef2.gif

LES JEUNES GÉNÉRATIONS

DOIVENT COMPRENDRE

HONORER ET SE SOUVENIR


PARIS : 11 NOVEMBRE 2011

merselkebirceremonie11novembre.jpg

Bonjour à tous,

mers-el-kebirNous avons été sûrement très nombreux ce matin à regarder la cérémonie du 11 novembre, sur l’Arc de Triomphe. Le président Sarkozy à voulu commémorer le sacrifice des tous les hommes de la « grande guerre » (14/18), il a aussi voulu rendre hommage aux 24 militaires Français tués en Afghanistan. C’était une cérémonie d’un nouveau genre, bien plus solennelle au cours de laquelle il a annoncé le projet de loi visant à commémorer « La grande guerre et tous les morts pour la France, le 11 novembre ». Il a ajouter que le gouvernement nicolassarkozymerselkebir.jpgappuierait la proposition de loi visant à rendre obligatoire l’inscription sur les monuments aux morts, des noms des morts pour la France. Le chef de l’état à ajouté : « Je pense en particulier à tous les morts en opérations extérieures. Ceux qui sont tombés en Indochine, à Suez, en Afrique du nord, mais aussi dans les Balkans, au Moyen-Orient, au Tchad, en Côte d’Ivoire, en Afghanistan, ont droit au respect et aux honneurs que la Nation réserve à ceux qui ont fait pour elle le sacrifice de leur vie« . mers-el-kebirJ’avoue que là je me suis senti touché. Les commentateurs ne cessaient de dire que les nouvelles générations ont oublié, ne s’intéressent pas et que cette cérémonie, d’un nouveau genre, tentait de renouer le contact et l’intérêt des jeunes, avec le devoir de respect et de mémoire. Cela m’a « boosté », j’ai senti que mon travail sur ce blog était utile et j’ai même envisager d’écrire au chef des armées, en tant que petit fils, pour lui rappeler l’envie, l’utilité et le besoin même, d’honorer nos 1300 marins morts le 3 juillet 1940 à Mers El Kebir, sur le territoire de France. Parce que s’il y en a qui ne sont oubliés, ceux sont bien eux !

  • Que pensez vous de cette cérémonie, de ce nouveau genre d’approche de l’événement ?
  • Que pensez vous de ces projets de lois ?

Nicolas

retouracceuilmerselkebir1940.png

 

LA LISTE DES VICTIMES RETROUVEE

 

francef2.gifimage8.png francef2.gif

MERS EL KEBIR : LA LISTE DES VICTIMES RETROUVEE

Bonjour à tous,

C’est dans le journal de VARMATIN que j’ai découvert cette information très surprenante. Par soucis de respect de droits d’auteur, il suffit de cliquer sur le nom VARMATIN, ou sur la photo, pour accéder à l’article original. Je fais une copie sur ce blog, parce que certains articles ne sont plus accessibles quelques mois après leurs diffusions sur les serveurs et l’information est suffisamment importante pour ne pas disparaître.

listedesvictimesmerselkebir.jpg

 Texte original, ci-dessous :

En déménageant ses fonds, le service historique de la Défense de Toulon a retrouvé les plans du cimetière et la liste des victimes de la bataille navale.

A chaque déménagement son lot de surprises. L’antenne de Toulon du service historique de la Défense qui déménage actuellement ses archives du fort du Grand Saint-Antoine en haut du Faron vers la base navale a, ces jours-ci, fait une belle découverte. De celles qui peuvent aider la mémoire des familles mais aussi intéresser les historiens, les généalogistes…

En examinant les contenus des grandes caisses en bois amenées au fort du Grand Saint-Antoine il y a cinquante ans par la Marine, le restaurateur de ces archives, Michel Escudié, a découvert les plans du cimetière marin de Mers-el-Kébir et l’état nominatif des sépultures. Là où ont été enterrés les quelque 1 300 marins français morts au large de la côte algérienne sous les tirs des Anglais, en 1940 (lire par ailleurs).

« Pour la mémoire des familles »
« Nous avons récupéré des caisses et des caisses à Saint-Antoine, et nous les avons amenées ici. A l’intérieur se trouvaient des plans qui ont été remis à plat, dépoussiérés, nettoyés, gommés. Du coup, on a fait de belles découvertes », raconte Carole Gragez, conservatrice du patrimoine et responsable du service historique de la Défense à Toulon.

Les plans retrouvés qui datent de 1948 livrent en effet, par ordre alphabétique, les noms des marins enterrés au cimetière de Mers-el-Kébir, leurs spécialités, leurs matricules et les navires sur lesquels ils se trouvaient au moment du drame. Ainsi que l’emplacement exact de leurs sépultures à l’intérieur même du cimetière. De nombreux marins ont d’ailleurs trouvé la mort sur Le Dunkerque et La Bretagne.

D’autres, dont les corps n’ont pas pu être identifiés jadis, apparaissent sous le mot « inconnu » inscrit à la plume sur le plan en papier-calque. Ces marins ont été placés, à plusieurs, dans certains carrés du cimetière. «Ce ne sont pas des documents exceptionnels », confie la conservatrice, « car jusque-là, par recoupements, on pouvait retrouver les noms des victimes, mais ils sont intéressants pour la mémoire des familles. »

Reproduits, ces documents ont d’ailleurs été mis à la disposition du public qui peut les consulter à la bibliothèque du service historique de la Défense.
Pour le reste, le restaurateur a également découvert  les plans détaillés du port de Mers-el-Kébir, des locaux, des ouvrages souterrains et des galeries creusées sous la roche, utilisées jadis par les forces françaises navales jusqu’à l’épi du brise-lames de la jetée. « On s’aperçoit de la qualité des dessins faits au crayon. Ces plans sont magnifiques », reconnaît Michel Escudié non sans admiration.

Un fonds d’archives important
Or, son travail de restaurateur est loin d’être terminé. Le déménagement des archives devant s’achever à la fin de l’année, des centaines de caisses attendent encore d’être vidées telles des boîtes de Pandore. Que révéleront-elles? Quelles surprises encore? Toulon possède déjà « le plus important fonds d’archives du service historique de la Défense » souligne Carole Gragez, sa conservatrice. Toute l’histoire de la Marine, mais aussi celle de l’ancien bagne de Toulon et jusqu’au XVIIe siècle s’y déroulent ici par rouleaux et autres documents sur plusieurs kilomètres linéaires. Un patrimoine exceptionnel qui mérite d’être connu.

Ambre Mingaz

retouracceuilmerselkebir1940.png

Nos marins morts rapatriés ?

webmasternew8.gifassemblenationale.jpg webmasternew8.gif

Rapatriement des restes des marins inhumés au cimetière militaire de Mers El-Kébir

jacquesleguen.jpgD’abord l’info : Figurez vous que l’assemblée nationale étudier « en 1ere lecture » une Proposition de loi du député du finistère, M. Jacques LE GUEN et plusieurs de ses collègues visant à rapatrier, sur le sol national, les restes des marins inhumés au cimetière militaire de Mers El-Kébir, en Algérie, n° 2902, déposée le 19 octobre 2010 (mis en ligne le 22 octobre 2010 à 1 heure) et renvoyée à la commission de la défense nationale et des forces armées.

Après les profanations à répétition, il est temps d’aller jusqu’au bout, et de rapatrier nos marins, vers leurs familles et vers la France, mais ce n’est pas aussi simple que cela ! Pourquoi dont ?

gensoul3.jpg

Dans cette démarche, qui part d’un sentiment tout à fait louable, il y a des conflits d’opinions (et peut être d’intérets) entre différentes membres de l’état (depuis des années), différentes associations Françaises et familles de victimes. Je vais essayé d’exposer ce que je sais, de façon à éclaircir les tenants et aboutissants de cette démarche à tous les lecteurs de ce blog. Pas de polémique ici, juste l’exposition des choses, pour une bonne compréhension globale.

  1. QUELQUES EST LE BUT PREMIER ? C’est bel et bien de ramener sur leur terre natale (en France), les marins enterrés en juillet 1940, afin qu’ils puissent bénéficier d’une sépulture digne et que leurs familles respectives puissent s’y recueillir.
  2. A QUI S’ADRESSE T’ON DEPUIS DES ANNEES ? C’est sur le bureau du Ministre délégué aux anciens combattants, que les courriers arrivent. Juste avant, ce sont les présidents fédéraux des associations de marins (qui ont collecté les demandes et pétitions) qui les ont rendu officielles et qui les ont transféré au ministère. Ceci ce fait, parce qu’une association (basée uniquement sur le rapatriement) que vous connaissez, milite de façon, comment dire, « acharnée ». Il est utile de savoir, que ce n’est pas la seule à agir, l’association des marins et familles de victimes envisage les choses de façon moins acharnée. Ce qui est vraiment important, n’est pas la façon d’agir mais le résultat final. Malheureusement les efforts des uns court-circuitent ou détruisent les avancées des autres parfois, ajoutez à cela, une pincée de lenteur et un manque d’investissement des nos élus, saupoudrez le tout avec les différents diplomatiques Franco-Algérien et vous obtenez un problème inextricable et un délai aussi long.
  3. QUI POURRAIT ETRE RAPATRIE ? Premièrement les 1300 marins enterrés au cimetière de Mers el kebir, bien sur. Mais vous allez comprendre ici que ce n’est pas gagné d’avance : un premier problème se pose. Doit on rapatrier tous ces marins ensemble, à Brest (port d’attache du Bretagne largement touché), à Toulon (83) port d’attache d’autres bâtiments ? Ou bien, suivant les régions d’origine, des marins respectifs ? Complexe ! C’est un drame national, qui n’appartient pas à une ville, une région, un port d’attache, une famille. D’ailleurs, parlons des familles, seront elles toutes prètes a accueillir leurs marins, ou tout simplement pourront elles toutes recevoir leurs morts et investir dans une sépulture ? Se sentent t’elles toutes concernées pas cela 70 ans après les faits ? Et si certaines ne l’étaient pas, que ferions nous de ces malheureux ? Les abandonnés une nouvelle fois ? Un second problème se pose, tous les hommes enterrés au cimetière de Mers el kebir, n’ont pas été tués le 3 juillet 1940 ! Que faire d’eux ? Les laisser sur place ? Pas question ! Se pose alors (en sus) le problème de les rapatrier ailleurs en France, où dont ?. Un troisième problème se pose. Qu’allons nous faire des milliers d’os des centaines de marins déchiquetés par les obus Anglais ? Les restes de ces hommes (dont mon grand-père) vont être entreposer où ? Impossible de les dispatcher alors se pose encore la question du lieu de sépulture. Pour finir, un quatrième problème se pose. Vous savez sans doute que l’Amiral Darlan, qui était le ministre des armées en 1940 et qui à été assassiné en 1942 à Alger, alors qu’il était commandant en chef des forces de Vichy, à été enterré dans le même cimetière. Doit t’on, au même titre qu’il a été enterré avec les marins de Mers el kebir, le rapatrier en France ? Doit t’on (ou pas) associer cet homme à un rapatriement officiel avec les honneurs qui sont dus à nos morts ? Vous voyez, rien n’est simple, rien n’est gagné. S’ajoute à cela, et j’en finirai sur cet exposé des faits et de la situation, en disant que l’état Français, au travers de ces ministres respectifs et sous la pression des responsables d’associations, a investit des millions de Francs puis des millions d’Euros, d’une, pour tenir ce problème de rapatriement à distance. Entretient du cimetière, réhabilitation du cimetière suite aux divers vandalismes et préparation d’un transfert des tombes vers un autres cimetières (toujours en Algérie). Ainsi l’état, voulant rafistoler la chape de plombs qu’il a aposé sur ce drame, repousse, année après année, le moment fatidique ou il va devoir faire face a ses devoirs et à ses enfants morts ce 3 juillet 1940.

Après consultations, plusieurs personnes, me suggèrent de ne pas parler de cela, pour ne pas donner de faux espoirs !  C’est vrai que jusqu’a present, de nombreuses annonces ont été faites et toujours sans résultat ! Mais je souhaite vous informer de ce qui se passe. L’avenir nous dira, si une fois de plus, l’état à réussi à étouffer cette affaire gènante pour lui, ou pas.

Nicolas

Vous pouvez laisser vos commentaires, du moment qu’ils ne soient pas agressifs, antisémites etc.

retouracceuilmerselkebir1940.png

 

Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

ancienscolsbleusetpomponsrouges.jpg

TOUS UNIS … COMME A BORD

(ça ne vous rappelle rien ?)

Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

marins1.jpgPeut être avez vous été marin appelé comme moi, pour faire votre service national. Peut être avez vous fait carrière dans la marine nationale Française. Dans un cas comme dans l’autre, vous avez forcément des tas de souvenirs, plus ou moins bons, plus au moins droles. Vous avez des photos de groupe de l’époque, avec tous vos « co-détenus » (lol),  vous avez des dizaines d’anecdotes en tête … N’effacez rien, ne brûlez rien, n’oubliez rien … PARTAGEZ ET TRANSMETTEZ ce que vous avez connu ! C’est ce que ce sont dit des marins de carrière, aujourd’hui dans le civile ou à la retraite. Ils ont créé un site internet sur lequel des centaines d’anciens pompons rouges se sont déjà inscrits. Je vous propose aujourd’hui de découvrir ce forum remarquable, sur lequel je viens tout juste de m’inscrire. ça vaut le détour !

265.jpgTout d’abord, ce qui m’a frappé en arrivant sur la page principale, c’est de voir défiler des photos de « d’anciens cols bleus ou mousses » qui datent de 1875 pour les premières, jusqu’à nos jours. C’est une excellente idée d’avoir aligné tous ces portraits. Certains avec de belles bacchantes, d’autres avec des boucs, des bachis blancs ou bleu-marine selon l’année, mais surtout vous serez comme moi saisi par les regards intenses de ceux qui ont formé les rangs de notre belle marine nationale. Bonus ? Oui : Faites bien attention sur la photo de l’année 1941 ! Dites moi qui est ce mousse célèbre qui fut fusilier-marin comme mon grand père ? Le reconnaîtrez vous ?

marinpompiers.jpgPour ma part, j’étais l’un des tout derniers à servir 12 mois. C’était en 1991 et en tant que marin-pompier à la caserne principale de Brest. Grâce à ce site web (son forum) j’espère bien pouvoir retrouver d’anciens marins de ma génération. Le forum est une véritable mine d’or ! Moi qui suis passé faire mes classes au CFM Hourtin, j’ai découvert sur le forum (car tout y est classé) que ce centre de formation à été purement abandonné et qu’il est dans un état catastrophique aujourd’hui. Quel dommage, quand on à vécu des moments inoubliables là-bas. D’autres, comme mon père, auront fait les ARPETES (et ils sont vraiment très nombreux) et retrouverons les anciens de la 25F de la base aéronavale de Lann-Bihoué. Imaginez, mon père est né en 1935, il s’est engagé à  15 ans, il a travaillé 25 ans dans la marine, comme mécanicien de nombreux avions dont le fameux

448988414small.jpgBref, revenons à nos moutons, le forum est surveillé par des « administrateurs » sérieux et sympathiques (Fanch56 et Charly – entre autres). Il n’est pas question de laisser écrire des propos racistes, ou de nature à enflammer les esprits. Ce qui est une bonne chose. J’ai connu un autre forum sur lequel des personnes passaient leurs temps, non pas à partager et apporter de l’eau aux discutions, mais a se caresser le ventre (hautains au possible) en se taclant les uns les autres. Non là, c’est plein de bonne humeur, de précisions, de partage d’informations et de documents relatifs à « la royale », notre marine nationale.

Ah ! Précision importante ! Pour vous y inscrire … retrouver votre numéro de matricule … et présentez vous aux autres, c’est utile, nécessaire et surtout courtois.

bonne visite, vous m’en direz des nouvelles et n’oubliez pas la photo de marin de 1941 sur la page principale !

jeangabinfusillmarin1941.jpg

http://www.anciens-cols-bleus.net/portal.htm

ancienscolsbleusetpomponsrouges.jpg

retouracceuilmerselkebir1940.png

 

MERS EL KEBIR – FORUM !


BANNIERE A METTRE SUR VOTRE SITE WEB

kebir.gif

merselkebirjuillet1940.jpg

Bonjour à tous, et bienvenue sur ce blog !

Mers el kebirJ’ai bien envie de faire découvrir, l’histoire du drame de Mers El Kebir Mers el kebir(3 et 6 juillet 1940), qui fût fatal à mon grand père, Victor Le Borgne, ainsi qu’à de très nombreux autres jeunes Français.  Le cimetière des Français massacrés ce jour là, a été saccagé en 2005. C’est une sorte de cyber-hommage que je rends à mon grand père, ainsi qu’aux 1299 autres jeunes marins massacrés par nos (anciens) alliés, les anglais ! Une question se pose donc : Qui sont les vrais responsables de cette tragédie de Mers El Kebir ?

  • Les Allemands nous ayant vaincu et initiant l’histoire du drame ?
  • Les Français trop fiers pour transférer/isoler/saborder leurs navires de guerre, promettant seulement par Darlan de ne jamais laisser notre marine « la Royale » aux mains des Allemands ?
  • Les Anglais ayant été jusque là nos partenaires d’exercices et de combats ayant reçu l’ordre de Winston Churchill de bombarder notre flotte malgré les désaccords de ses amiraux ?

(rdv au forum – commentaires en bas)

J’ai réuni beaucoup de photos (rdv dans les répertoires) je vous les soumets, n’hésitez pas à m’envoyer des photos inédites et je vais tenter de vous expliquer ce qui s’est passé . . . à quel point c’est un drame ! Ce site a un but précis, faire connaître ce drame au plus grand nombre (surtout aux nouvelles générations) et prolonger le souvenir.

*************************************************************************

merselkebir.jpgPour recadrer vite fait : Nous sommes le fin juin 1940. sanstitre4.jpgFace aux hordes nazies, la France est « à genou » elle a demandé l’armistice ! Les alliés Anglais nourrissent les plus grandes craintes face à la formidable force navale Française qui pourrait passer du côté obscure, du côté fasciste ! Hitler ayant la main basse sur notre terre, Winston Churchill ordonne aux Français de neutraliser leurs navires de guerre, « La Royale » Française compte encore beaucoup de navires puissants hors de ses propres ports!

Mers el kebirMers el kebirMers el kebirMers el kebirMers el kebirMers el kebir

menace4.jpgp3b.jpgMer El Kébir est une ville d’Algérie, proche d’Oran et port militarisé par la France.

Là nous avions les croiseurs de bataille : Dunkerque et Strasbourg (des monstres!), des cuirassés Le Bretagne et Le Provence, un porte hydravions, 6 contre-torpilleurs juillet 1940, vers 7 h 00 du matin une escadre anglaise se présente devant Mers El-Kébir, les marins Français les connaissent très bien, ils ont fait ensemble de nombreux exercices. Les marins Français les saluent, pensant que les Anglais viennent les chercher pour poursuivre le combat. L’amiral Français Gensoul, refuse de dialoguer avec ces homologues Anglais. Ils est stupéfait de voir une barge venir lui remettre, un ultimatum, lui enjoignant de se soumettre.

Après une série de pourparlers et devant le refus des responsables français, l’escadre anglaise ouvre le feu à 16 h 56 sur les navires français coincés dans la rade, dos aux anglais.

 Nos alliés nous massacrent ! 

merselkebir1940ledrame21.jpg1300 marins français sont tuésmerselkebir1940ledrame41.jpg

dont mon grand père : Victor Le Borgne, fusilier marin à bord et menuisier dans le civil , laissant seules, une jeune femme et leurs 3 petites. Parfois ma mère rêve encore, à cet homme qui ouvrira la porte de sa chambre, en lui disant : « c’est papa » . . . elle n’avait que 2 ans, elle est au centre de la photo ci-dessous.

merselkebirannemarieleborgne.jpgmerselkebirlestroissoeurs.jpgmerelkebirvictorleborgne.jpg

(Les voici réunis pour toujours)

merselkebirledrameducombat12.jpgmerselkebirledrameducombat15.jpgLe drame du cuirassé Bretagne : les 1ères salves d’obus de 380mm, sont tombées sur la partie arrière du cuirassé, tuant près de 350 marins. Les dégâts étaient énormes et promettaient d’être gigantesques car les obus avaient éventré le pont arrière et par incidence les soutes à munitions se trouvaient éventrées et menaçantes. Un nouvel obus anglais, au même endroit et il s’en serait suivi une explosion titanesque, pulvérisant le cuirassé Bretagne, mais aussi les bâtiments d’à côté. Le commandant du cuirassé Bretagne à (juste après les premiers impacts d’obus) ordonné « logiquement » la fermeture immédiate des cloisons étanches et la mise en route des moteurs, pour dégager le cuirassé de la digue et éviter une catastrophe en chaine. merselkebirledrameducombat19.jpgInutile de préciser, que les 640 autres marins (qui n’étaient pas dans l’enfer sur le pont) se sont vu mourir, prisonniers dans le cuirassé. Beaucoup sont mort noyés dans les minutes d’avancée du Bretagne dans la rade, mais certains sont mort plusieurs heures après, ayant donnés signe de vie et criant frappant la cuirasse du Bretagne déjà retourné ... merselkebir1940ledrame13.jpgLe Strasbourg, puissamment armé réussit à s’extirper, puis à passer les champs de mines larguées par les avions anglais, il ouvra le feu sur les navires anglais qui fuyaient déjà les lieux de leur massacre … Beaucoup de navire français furent touchés, vous trouverez dans les bons répertoires des images d’époque qui vous montreront l’importance de l’attaque (sur le Mogador, le Dunkerque etc). L’état Français n’a jamais reconnu l’erreur qui a coûté la vie à tant de jeunes hommes innocents, se cachant derrière la promesse de Darlan, que les navire Français ne passeraient jamais dans les mains Allemandes. Ce drame aussi cruel soit il, a prouvé au Américains (jusque là septiques) que l’Angleterre ne lâcherait rien et par incidence, ce drame a déclenché l’entrée en guerre des USA aux côtés des alliés; je veux dire par là, que les américains ont reconnu l’Angleterre comme dernier rempart et ont décider de s’engager et de fournir des armes aux Alliés. Nous connaissons tous l’importance de cette aide qui a permis de faire basculer le court de la guerre. Autre chose, le cimetière de Mers El Kébir est resté propre et entretenu de 1940 jusqu’en 2005, puis il fût totalement dévasté par des vandales et personne n’a bougé, l’état a payé de nouvelles stèles d’arase carrées (en lieu et place des croix Chrétiennes) et n’a plus de mémoire à ce regrettable sujet ! Mais nous avons un devoir de mémoire ! Même si les générations futures ne s’intéressent pas à ça,

  • Les responsables Français qui saluaient leurs homologues Anglais à leur arrivée sur Mers El Kebir, auraient pu et du, faire d’autres choix que de refuser (purement et simplement) les offres des Anglais se retrouvant seuls et ainsi prouver la suite de leur engagement dans le combat contre le fascisme. Ils étaient conscients que Hitler n’avait tenu aucune de ses promesse par le passé et les accords de l’armistice étaient ambigus. Adolphe Hitler aurait assurément eu besoin de notre puissante flotte de guerre et ne se serait pas formalisé de revenir sur les engagements pris. Surtout lors de son plan d’invasion de l’Angleterre (Opération Otarie).
  • Winston Churchill a ignoré les avis de ses amiraux (qui ont fait bon nombre d’exercices aux côtés des Français) et a préféré « saigner » que de convaincre. Avait il le choix ? La réponse est oui, mais l’urgence était là. C’est l’urgence qui est le premier déclencheur de ce drame.

nicolaslegoffic.jpgJ’ai créé ce blog hommage, pour honorer la disparitions de nos marins innocents, pour rappeler la douleur des familles depuis plus de 71 ans, pour expliquer ce qui c’est passé au plus grand nombre, surtout aux nouvelles générations. Je ne suis pas historien, j’ai déjà commis (et je commettrai encore) des erreurs historiques, chronologiques sur ce blog, mais j’avance, je corrige et me corrige, surtout j’apprends. Mon message est un message de paix et de devoir de mémoire. Il n’est pas question de laisser entrer ici des propos d’anglophobie gratuite ou d’extrémisme d’aucune sorte.

  • Ceux qui veulent participer à ma quête de partage, en m’envoyant des photos, des documents sont les bienvenus
  • Ceux qui par leur connaissance des tenants et aboutissants de ce drame, peuvent m’aider à améliorer ce blog, sont les bienvenus
  • Ceux qui découvrent ce drame (les jeunes) et qui sont interpellés, sont très importants et sont plus que bienvenus
  • Mais les donneurs de leçons, les convaincus que les Anglais (en général) sont des (….), que ceux-là passent leur chemin.
  • JE N’ADMETTRAI PLUS AUCUN DISCOURS BRUTAL OU EXTRÉMISTE : Ceci pour préserver l’esprit du blog hommage.

Bonne visite à tous et encore merci pour vos témoignages de sympathie, ce blog, qui compte chaque mois près de 1500 visites, perdure grâce à vous.

Nicolas

merselkebir03juillet1940.jpg

Accès au forum de MERS EL KEBIR

webmasterlivredorfeuilletes25.gifmarin0031.giflivrepersonnage002.gif

emoticoneMettez le lien de ce blog sur votre site webemoticone

ACCES AUX DIFFERENTES VIDEOS SUR MERS EL KEBIR

 MERS EL KEBIR - FORUM ! dans EXPLICATIONS Mers-el-kebir-1-150x122Mers-el-kebir-2-150x121 dans EXPLICATIONSMers-el-kebir-3-150x121Mers-el-kebir-4-150x121

Pour la mémoire … Merci

Accès au forum de MERS EL KEBIR

 

12

Victor Le Borgne

Victor Le Borgne

BIENVENUE A BORD

BIENVENUE A BORD

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

VOS COMMENTAIRES

Mes albums récents

  • Album : Cérémonie Brest 2015
    <b>20150702_095233</b> <br />
  • Album : Cimetière Dec 2012
    <b>merselkebir cimetiere 03</b> <br />
  • Album : Cérémonie Brest 2012
    <b>IMG_3123</b> <br />
  • Album : (Uk) HMD VIDETTE
    <b>mers el kebir hms vidette.jpg</b> <br />
  • Album : (Uk) HMD KEPPEL
    <b>merselkebirhmskeppel.jpg</b> <br />
  • Album : (fr) Contre Torpilleur Le Lynx
    <b>merselkebirlelynx.jpg</b> <br />
  • Album : (fr) Contre Torpilleur Le Kersaint
    <b>merselkebirkersaint.jpg</b> <br />
  • Album : (Uk) HMD VORTIGERN
    <b>merselkebirhmsvortigern.jpg</b> <br />

A votre avis

Qui sont les responsables de ce drame ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Blog du Conseil de Gérance ... |
Association les loups de mer |
Gem de Rostrenen |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les ami(e)s du Costa Rica
| Comité d'Etablissement Airc...
| association VERT LA VIE